Casa-foot : Opération réussie

Il y a près d’un an, la wilaya de Casablanca avait signé une convention de partenariat avec les deux prestigieux clubs casablancais, le Raja et le Wydad. Une forte présence de figures emblématiques du sport national avait marqué la cérémonie de signature. Nawal Moutawakkil, Merry Krimau, Abdelmajid Dolmy, Mustapha Haddaoui, Mohamed Timoumi, Salaheddine Bassir, Karim Alami et Fatima Aouam, pour ne citer que ceux-ci qui étaient venus appuyer, soutenir et encourager l’idée ingénieuse du wali. L’objectif de cette initiative louable fut alors d’encadrer quelque 5000 jeunes issus des différentes préfectures de la wilaya du Grand Casablanca par les deux clubs en question.
A raison de 500 jeunes, âgés de 10 à 16 ans, par préfecture, le compte y est. Les concernés sont issus de clubs sportifs ou d’associations de quartiers. Les deux clubs casablancais se sont chargés de l’encadrement technique de ces jeunes et de l’élaboration d’un programme et d’un calendrier bien défini rencontres. Presque chaque semaine, le wali en personne se déplaçait pour la distribution des tenues de football aux 500 jeunes sportifs de chaque préfecture. Des éliminatoires ont été ainsi étalées sur toute l’année pour faire un premier tri de cinquante joueurs par préfecture, soit un total de 500 joueurs dont 250 seront encadrés par le Raja et le reste par le Wydad. Lundi dernier, le wali Mohamed Dryef, les gouverneurs et les dirigeants du Raja et du Wydad ont célébré l’aboutissement de la première édition de l’opération Casa-foot. Au complexe du club du WAC, la liste portant les noms du premier groupe a été enregistrée chez les dirigeants du WAC, à savoir 250 joueurs sélectionnés. Les dirigeants du WAC se sont engagés devant l’assistance à s’occuper de ces jeunes, de les encadrer et de tout faire afin de les aider à évoluer et à atteindre le niveau de grands joueurs. Le même scénario allait se reproduire dans le complexe du Raja. Les deux cérémonies se sont passées en présence des 500 jeunes euphoriques et pleins d’espoir accompagnés de leurs encadreurs. Ils y croient très fort à leur avenir. D’autant plus qu’ils n’étaient sélectionnés qu’après avoir fait leurs preuves et démontré qu’ils étaient les plus doués.
La convention est d’une durée de dix ans tout en étant renouvelable. Il est également prévu qu’elle soit généralisée par la suite à d’autres disciplines sportives. Au-delà de l’importance de la convention, le but impératif est de garantir que cette action soit durable, voire permanente et non occasionnelle, comme l’a déclaré M.Dryef. Il ne s’agit pas d’un caractère périodique, mais il est question de consolider la politique de proximité. Le Wali a également confirmé la volonté inébranlable de la wilaya, du Conseil de la ville et toutes les instances de la ville de venir en aide et d’encourager cette initiative. Une unanimité qui réunit, à la fois les autorités locales et administratives, les acteurs sociaux, les partenaires sportifs, en vue d’un meilleur avenir pour les jeunes, notamment ceux des quartiers populaires et populeux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *