Caster Semenya pourra recourir, fin de la polémique

Caster Semenya pourra recourir, fin de la polémique

La jeune athlète sud-africaine Caster Semenya, championne du monde du 800 m dont le genre sexuel faisait débat, a été autorisée mardi à recourir par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), mettant ainsi fin à une polémique de plusieurs mois. «Je suis ravie de rentrer dans l’arène mondiale de l’athlétisme et j’attends avec impatience de reprendre la compétition avec ces questions derrière moi», a déclaré la jeune (19 ans) championne, citée dans un communiqué de ses avocats. L’ANC, le parti au pouvoir en première ligne dans ce combat, s’est félicité de cette décision. «L’ANC est ravie que notre «fille en or» puisse participer à toutes les compétitions internationales en tant que femme. C’était notre revendication, celle de sa famille, du gouvernement et tous ses soutiens», affirme Jackson Mthembu, porte-parole de l’ANC. L’IAAF a autorisé Caster Semenya à reprendre la compétition avec effet immédiat sur la base des conclusions d’un panel d’experts médicaux. Ces experts avaient été saisis en août dernier, juste avant la finale du 800 m des Mondiaux-2009 à Berlin dominée de bout en bout par la Sud-Africaine, dont la morphologie semble très masculine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *