Chamakh-Adebayor, un duel dans le match

Chamakh-Adebayor, un duel dans le match

Ce sera le match de la dernière chance pour l’équipe nationale marocaine, ce dimanche 6 septembre contre le Togo. Malgré les conflits internes qui existent au sein du groupe togolais, celui-ci s’appuie sur une ossature de grands joueurs qui l’ont mis dans les sommets du groupe A et qui lui ont permis également de rester en lice dans la course pour le Mondial. Pour recevoir le Maroc à Lomé, le sélectionneur du Togo, Jean Thissen, a retenu 27 joueurs. Son fer de lance n’est autre qu’ Emmanuel Adebayor, brillant attaquant du prestigieux club anglais de Manchester City. Depuis le début de la saison, Adebayor garde son habitude de marquer à chaque match du championnat anglais. Il était absent lors du dernier match comptant pour les éliminatoires CAN et Mondial 2010 ayant opposé en date du 20 juin le Maroc au Togo suite au cumul de cartons jaunes.
La ligne d’attaque de Jean Thissen connaîtra l’arrivée pour la première fois de Sege Gakpé évoluant à Monaco et qui a choisi de porter les couleurs du Togo après avoir évolué dans l’équipe de France espoir. Plus âgé, la trentaine, avec plus d’expérience, l’attaquant de Nantes Thomas Dossevi disposant d’un physique et d’un système de jeu qui plaît à Dossevi malgré le peu de temps qu’il joue avec le FC Nantes. Razak Boukari du RC Lens qui boudait également les Eperviers, figure sur la liste. Outre le match joué contre le Maroc, les Togolais avaient battu dans leur premier match en mars à domicile les Camerounais sur le score d’un but à zéro. En juin, en déplacement au Gabon, le Togo a concédé une large défaite (3 buts à zéro). Leurs deux prochains matches auront lieu en date du 10 octobre et 14 novembre respectivement face au Cameroun et au Gabon. Le milieu de terrain des Eperviers ne manque pas non plus de talents comme Floyd Ayité de l’AS Nancy Lorraine, mais qui pourrait s’absenter en raison d’une élongation à la cuisse, le milieu de terrain offensif, d’Aston Villa Moustapha Salifou et celui de Grenoble, Alaixys Romao dont la première sélection était contre le Maroc le 17 août 2007. Deux joueurs togolais évoluant aux clubs des pays de Golfe ont été convoqués. Il s’agit de Kader Touré et Senaya Junior contracté avec deux clubs des Emirats. Mani Sapol concourt au sein du club libyen d’Al Ittihad. Parmi les défenseurs, figurent également Assimiou Touré de Bayer Leverkusen, Mango Senah de Marseille sans oublier le défenseur du Difaa Hassani d’El Jadida, Boussari Akimsola. Cette équipe constituée de joueurs dont la majorité évoluent à haut niveau aspirent, comme les nationaux d’ailleurs à effacer un mauvais parcours à Accra. « Pour le Togo cette qualification pour la Coupe du monde acquise dans le désordre et autres problèmes d’organisation…, démontre si besoin en était, que cette équipe à un gros potentiel», a annoncé l’entraîneur belge Jean Thissen. Le Maroc en mauvaise posture surtout avec les forfaits d’importants éléments n’a qu’une seule alternative devant lui à Lomé, celle de vaincre impérativement les Togolais afin de rester en course dans la compétition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *