Championnat anglais : Manchester impérial

Manchester United, facile vainqueur de Sheffield United 2-0, a mis la pression sur Chelsea, en déplacement mercredi à West Ham, alors qu’Arsenal a confirmé devant Manchester City (3-1) son succès face à Bolton samedi après quatre matches sans succès et se rapproche ainsi de la C1.
Arsenal, qui a ouvert le score par Rosicky (12), a longtemps souffert avant de faire plier les visiteurs qui ont même égalisé par Beasley peu avant la pause (41).
Les hommes d’Arsène Wenger, provisoirement troisièmes avec un point d’avance sur Liverpool -qui reçoit Middlesbrough mercredi-, ont ainsi assuré un peu plus leur place en Ligue des champions la saison prochaine.
Fabregas, qui n’avait plus marqué depuis 47 matches avant son but de la victoire devant Bolton (2-1), a encore une fois été décisif en réussissant le deuxième but des Gunners à la 73e minute alors que ses camarades commençaient déjà à se poser des questions. Julio Baptista (80) a porté le score finale à 3 à 1.
A Manchester, les Red Devils de Sir Alex Ferguson n’ont jamais permis à Sheffield United d’avoir le moindre espoir de les surprendre dans leur antre d’Old Trafford.
Car, Carrick, bien lancé par Cristiano Ronaldo, est allé tranquillement marquer le premier but d’une balle piquée juste devant le gardien adverse, sorti à sa rencontre.
Wayne Rooney, l’attaquant de poche, a ensuite fait taire définitivement toute velléité de Sheffield en marquant son 13e but de la saison.
Mercredi, Chelsea a l’obligation de battre West Ham pour que son retard sur M.U reste à trois points afin de garder toute son importance et son suspense au match au sommet entre les deux équipes, le 9 mai à Stamford Bridge.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *