Championnat d’Afrique des moins de 23 ans : Victoire d’entrée pour les Lionceaux

Championnat d’Afrique des moins de 23 ans : Victoire d’entrée pour les Lionceaux

Les Lionceaux ont réussi, samedi dernier, à réaliser une belle performance, au grand stade de Tanger. C’était lors du match d’ouverture de la CAN des moins de 23 ans et en même temps qualificative pour les Jeux olympiques de Londres 2012, qui opposait les joueurs olympiques marocains à leurs homologues nigérians. Les deux équipes évoluent, pendant ce tournoi africain, dans le groupe A aux côtés de l’Algérie et du Sénégal, alors que le groupe B est composé de la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Afrique du Sud et le Gabon et se dispute à Marrakech. Les protégés du Néerlandais Pim Verbeek sont parvenus à battre le Nigeria par un but à zéro. Ils ont ainsi marqué un premier pas décisif sur le chemin de leur qualification aux JO. «Je suis heureux de ce résultat positif réalisé lors d’un tel tournoi. La sélection marocaine a raté plusieurs occasions de marquer. Ce match remporté par l’équipe nationale par un but à zéro contre le Nigeria nous permet d’obtenir trois points», affirme le coach de l’équipe olympique marocaine lors d’une conférence de presse organisée à l’issue de ce match d’ouverture. Par ailleurs, les deux équipes se sont distinguées par leur esprit combatif. Comme annoncé lors d’une conférence de presse la veille de ce match d’ouverture, l’équipe nationale a joué sans le milieu du FC Anzi Makachkala, Mehdi Carcela, et ce sur une décision prise récemment par la FIFA l’empêchant de disputer la CAN des moins de 23 ans avec le Maroc. Dirigés par le milieu offensif de le FC Istres Ouest Provence en Ligue 2, Driss Fettouhi, les Lionceaux se sont imposés tout le long du match comme maîtres du jeu. Alors que les Super Eagles du Nigeria ont eu du mal à suivre le rythme imposé par leurs homologues marocains. D’autant plus que le défenseur nigérian Kingsley Udoh a dû quitter le match à cause d’une blessure, et ce en début de match. Ce qui a permis aux Lionceaux de prendre le dessus sur son rival et constituer dans la majorité du temps une véritable menace pour le gardien Ajiboye Oladele. Ayant plusieurs fois failli marquer, l’attaquant marocain Yassine Qasmi a réussi à la 24ème minute à obtenir un penalty grâce à une faute commise sur lui par le milieu de terrain adverse Nwanko Obiora. Et c’est l’international olympique marocain Abdelaziz Berrada qui l’a transformé. Motivé par ce premier but, les Lionceaux ont multiplié leurs efforts pour aggraver la marque, mais le score en restera là. L’équipe d’Algérie a, quant à elle, entamé son parcours lors de ce tournoi par un succès par un but à zéro face au Sénégal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *