Championnat d’Espagne : Un Barça à la hauteur distance le Real Madrid

Championnat d’Espagne : Un Barça à la hauteur distance le Real Madrid

Privé de quatre joueurs majeurs, le FC Barcelone s’est imposé avec autorité à Majorque samedi (3-0) lors de la 25e journée du Championnat d’Espagne et a repris sept points d’avance sur le Real Madrid, stérile à La Corogne (0-0). Le Real, qui n’a gagné que deux fois lors des 20 dernières années dans le stade Riazor du «Depor», a pourtant tout tenté, tirant 21 fois au but (10 frappes cadrées) et intensifiant ses attaques dans le dernier quart d’heure. José Mourinho a même choisi de faire jouer ensemble Benzema et Adebayor avec l’entrée en jeu du Togolais à la 61e à la place de Lassana Diarra. Adebayor a trouvé le poteau (79e), tout comme Cristiano Ronaldo (82e), et Benzema, auteur d’un doublé au Riazor la saison dernière (3-1), a manqué la balle de match devant Aranzubia (84e). «C’est un nouveau pas en arrière mais il faut continuer à se battre», a déclaré sur Telemadrid le gardien et capitaine du Real, Iker Casillas. Le Barça, qui se déplaçait aux Baléares sans quatre titulaires habituels, les blessés Puyol, Valdés et Xavi et le suspendu Alves, a pris une belle revanche sur Majorque, une équipe qui avait réussi à obtenir le match nul au Camp Nou (1-1) lors de la phase aller.
La formation de Josep Guardiola, avec Iniesta capitaine, s’est une nouvelle fois appuyée sur l’effrayante efficacité de son trident offensif Messi-Villa-Pedro. Messi a d’abord ouvert la marque grâce à une tête lobée (38). Villa, sans doute parti en position de hors-jeu, a ensuite doublé la mise (57). Et Pedro, d’une frappe puissante (66), a scellé la 22e victoire du leader du championnat. Messi, Pedro et Villa ont inscrit 56 des 76 buts du Barça en Liga. En ouverture de la journée, l’Espanyol Barcelone a repris la 5e place en dominant à domicile la Real Sociedad (4-1). Giflée à Pampelune le week-end dernier (4-0), l’équipe entraînée par Mauricio Pochettino a complètement retrouvé ses esprits dans son stade «Corneprat» (contraction de Cornella-El Prat) et devance de deux points l’Athletic Bilbao, qui recevra Valence dimanche soir. Alvaro (41), Sergio Garcia (54), Callejon (82) et Javi Marquez sur coup franc (90+1) ont été à l’honneur côté Espanyol. La Real Sociedad est brièvement revenue dans le match par Estrada (43). Dans le choc des grandes déceptions de la saison, l’Atletico Madrid et le FC Séville ont offert du spectacle et des buts au stade Vicente-Calderon, sans toutefois pouvoir se départager (2-2).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *