Championnat national de première division de basket-ball : Confirmation de la suspension pour 2 ans du président du WAC

Championnat national de première division de basket-ball : Confirmation de la suspension pour 2 ans du président du WAC

Le bureau de la fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB) a confirmé la décision de suspendre le président du Wydad Casablanca (WAC), section basket-ball, Mohamed Adnane, de son vice-président, Ramzi Berrada, du secrétaire général du club Mostapha Chadli pour deux ans ainsi que de l’entraîneur adjoint, Aziz Qarouach, pour 4 ans.
Selon un communiqué de la FRMBB, les membres du bureau fédéral ont décidé, lors de leur réunion tenue récemment, d’infliger au WAC une amende de 300.000 dirhams à payer à la trésorerie de la Fédération avant le début du championnat 2011-2012 aux côtés de la perte du WAC des droits sportifs et pécuniaires qu’octroie la 2è place du championnat: prime fédérale et représentation du Maroc aux manifestations continentales et régionales.
Ces sanctions interviennent suite aux incidents ayant émaillé le match d’appui de la finale ASS de Salé-WAC, le 25 juin dernier au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, qui a été interrompue à l’entame de la seconde période sur décision de l’arbitre pour absence de quorum. Un seul joueur du WAC est resté sur le terrain après que ses coéquipiers aient cumulé volontairement 5 fautes chacun. Les Slaouis, qui ont remporté cette finale par 50 à 29, ont ainsi conservé le titre pour la deuxième année d’affilée.
Le bureau fédéral a constaté que le WAC a volontairement présenté à cette finale une équipe composée de six joueurs dont 4 de la catégorie Espoirs-juniors accompagnés de leur entraîneur adjoint.
Le bureau fédéral a considéré que ces «agissements constituent une atteinte à l’image du Maroc, à l’esprit de jeu et de la compétition, une offense à des milliers d’amateurs et supporters de ce sport et aux téléspectateurs de cette finale qui était retransmise en direct sur la télévision (…) et à la crédibilité de l’institution fédérale».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *