Championnat Pro-élite : Le Wydad s’impose face à l’Ittihad de Khémisset

Championnat Pro-élite : Le Wydad s’impose face à l’Ittihad de Khémisset

Le Wydad de Casablanca s’est imposé à domicile face au nouveau promu l’Ittihad Zemmouri de Khémisset sur le score de 2 buts à 0, samedi soir au complexe sportif Mohammed V, en match de la première journée du Championnat Pro-élite-1. Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par Mouhcine Yajour (3è) et Angan Pascal (78è). En ouverture de cette journée, étalée sur une semaine (19-26 août), le Moghreb de Fès a battu, vendredi au complexe sportif de Fès, le Hassania d’Agadir par le même score (2-0), grâce à un doublé de Hamza Bourazzouk (21è s.p, 60è). Etalée sur une semaine (19-26 août), cette première journée, dont toutes les rencontres ont été programmées en nocturne (22h30), réserve des chocs palpitants et des confrontations attrayantes. Le Raja de Casablanca, champion sortant, devait entamer, dimanche soir, la défense de son titre par un déplacement à Rabat pour affronter le KAC Kénitra, dont le stade souffre de problèmes d’éclairage. Par ailleurs, le technicien marocain Abdellatif Salki vient d’être nommé nouvel entraîneur du Widad Athletic de Fès (WAF), apprend-on vendredi auprès du bureau dirigeant du club du Championnat national de première division de football (Pro-élite-1). Salki, qui a signé un contrat ouvrable jusqu’à la fin de la saison en cours, a été recruté en remplacement d’Abderrahim Talib qui a pris les destinées du CODM de Meknès, nouveau promu. Le WAF a sauvé in extremis sa place en première division lors de la saison écoulée, à la faveur de sa victoire 1-0 face au Kawkab de Marrakech, comptant pour l’ultime journée. Les Fassis viennent aussi d’être éliminés en 16è de finale de la coupe du Trône par Chabab Rif d’Al-Hoceima. Pour le compte de la nouvelle saison (2011-2012), le Widad de Fès est attendu par la JSM le 26 courant à Laâyoune. Abdellatif Salki avait déjà entraîné plusieurs clubs nationaux, dont le Fath de Nador, la Jeunesse Massira de Laâyoune, le FUS de Rabat et le Chabab de Mohammedia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *