CHAN 2014 : Le Maroc revient en force

CHAN 2014 : Le Maroc revient en force

Qui de nous n’a pas entendu parler des nombreuses boutades qu’on lançait depuis quelques années sur la sélection marocaine de football à l’occasion des compétitions internationales ou continentales auxquelles elle prenait part ? La plus répandue disait que les réacteurs de l’avion qui menait sur les terres de la compétition continueront de tourner sur le tarmac en attendant le prompt retour, devenu une habitude des footballeurs marocains. Cette fois, les réacteurs vont devoir s’arrêter car l’aventure continue.

Lundi, tous les regards d’un public avide de victoire d’antan étaient braqués sur le troisième et dernier match des Lions de l’Atlas qui affrontaient l’Ouganda dans un match à quitte ou double.

L’enjeu est de taille tout comme la pression exercée sur nos joueurs locaux. Sauf que cette fois, les joueurs ont démontré d’entrée de jeu une certaine confiance qui a fini par donner ses fruits avant que la demi-heure de jeu ne soit écoulée. En effet, les hommes de Hassan Benabicha qui disputent leur premier Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) sont parvenus à la 29ème minute de jeu à ouvrir le score par l’entremise de Rafik Abdessamad. Un but qui a délivré le staff technique des calculs mesquins auxquels on se livrait le plus souvent lors des dernières compétitions. Néanmoins, il fallait marquer plus d’un but pour être vraiment à l’abri des surprises d’autant plus que l’adversaire du

jour ne lui manquait qu’un nul pour assurer sa qualification au prochain tour.
Il parviendra à égaliser à l’heure du jeu par Yunus Sentamu. Un but que la sélection nationale pouvait bien éviter si les joueurs étaient bien placés et assuraient un bon marquage individuel. L’égalisation ne servait donc nullement les chances du Maroc, au contraire elle l’exposait aux fameux calculs, la plupart du temps peu cléments.
Au fil du temps, Benabicha sentait le besoin pressant d’opérer rapidement un changement. Bien entendu, il est question de faire rentrer un joker de luxe capable de faire la différence. Mohcine Iajour est désigné pour honorer ce contrat. A peine rentré, il se crée les premières occasions, avant de concrétiser la bonne par un joli tir sec à ras de terre à la 77ème minute de jeu.

Destabilisé, l’Ouganda se mêle les pinceaux et devient mal organisé sur le terrain. Sur un contre rapide, il encaisse dans le derniers souffles du match un troisième but signé Abdelkebir El Ouady digne d’être choisi parmi les plus beaux buts du championnat. Score final 3 buts à 1.

Avec cette victoire, le Onze national poinçonne son ticket pour les quarts de finale de cette troisième édition du CHAN.
Le deuxième billet du groupe a été empoché par le Zimbabwe vainqueur du Burkina Faso (1-0).
Les Lions de l’Atlas, premiers du groupe B, joueront leur place en demi-finale face au Nigeria, 2e du groupe A samedi (15h00 GMT) au Cape Town Stadium.

Un match qui promet du bon spectacle mais qui ne tolérera pas les erreurs du passé desquelles il faut tirer profit.
Nous espérons que l’avion de l’équipe nationale sera le dernier à quitter l’Afrique du Sud et qu’il ne s’envolera qu’à l’issue de la finale, ramenant les joueurs et le trophée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *