CHAN Rwanda 2016: Le Maroc est prêt pour la compétition

CHAN Rwanda 2016: Le Maroc est prêt pour la compétition

A l’approche du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Rwanda 2016 du 16 janvier au 7 février, les sélections qualifiées sont en train de peaufiner leur préparation. Les sélectionneurs respectifs des 16 équipes sont conscients de l’importance des derniers jours avant
le coup d’envoi de la compétition.

M’hamed Fakhir, en fin connaisseur, avait déjà établi un programme d’entraînement et de concentration bien ficelé. Dans une déclaration à la presse à l’occasion d’un stage de préparation aux phases finales de cette manifestation continentale et qui s’est étalé du 30 novembre au 2 décembre à Marrakech, le directeur technique a mis l’accent sur l’état de l’équipe nationale des joueurs locaux. Celle-ci «est fin prête pour le CHAN, et les joueurs sont enthousiastes pour représenter dignement le Maroc», souligne-t-il.

S’agissant des chances du Maroc dans cette compétition, M. Fakhir a reconnu que le titre sera disputé à chances égales entre l’ensemble des formations. «En l’absence de données sur les autres équipes de ce groupe à l’exception du pays hôte (Rwanda), les chances de l’équipe nationale des joueurs locaux demeurent similaires aux autres équipes», explique l’entraîneur.

Le staff technique concentre actuellement ses efforts sur les points forts de l’équipe nationale et vise à surmonter ses points faibles. Après neuf matchs internationaux dont quatre officiels on peut sciemment croire en l’homogénéité du Onze national. Cependant, il est encore tôt pour se prononcer sur la liste finale des joueurs qui seront convoqués. Fakhir annonce dans ce sens qu’elle ne sera dévoilée que deux semaines avant l’entame du championnat.  L’équipe nationale des joueurs locaux entamera deux stages de préparation afin que celle-ci se prépare dans de meilleures conditions et être parée pour ces joutes africaines.

Dans une déclaration similaire, le portier de l’équipe nationale, Zouhair Laâroubi, a noté que le stage de préparation se déroule dans des conditions de grand professionnalisme, relevant que le groupe du Maroc est difficile puisqu’il comporte le pays hôte en plus d’équipes fortes comme la Côte d’Ivoire et le Gabon.

Le gardien du Wydad a formé le vœu de voir l’équipe nationale parmi les premiers qualifiés au second tour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *