Changement en tête du GNF 2

Changement en tête du GNF 2

Dimanche dernier, la Renaissance de Berkane et l’Union de Touarga ont frappé fort. Les deux équipes ont réussi un petit coup d’éclat en détrônant le trio leader du championnat de deuxième division du Groupement national de football (GNF II), composé du Difaâ Hassani Jadidi, Nejm Marrakech et Hilal Nador. L’équipe de Berkane s’est déplacée à Rabat pour affronter le malheureux FUS, qui n’arrive toujours pas à surmonter le choc de la relégation. Une situation que les visiteurs n’ont pas hésité à aggraver en marquant l’unique but de la rencontre sept minutes à peine après son début. Sur le même score, s’est également imposée l’Union Touarga à Casablanca face à une autre équipe du bas du tableau, Majd Madina. Les hommes d’Abderrazak Khaïri semblent ainsi très déterminés à marquer le championnat cette saison de leur griffe, espérant profiter au maximum de la chance qu’a été leur accès en GNF II après un second match-barrage. Pour sa part, Majd Madina a démarré une saison qui lui a tourné le dos dès la première journée. Les Casablancais ferment la marche du classement général avec un unique point au compteur. Berkanais et Touarguis caracolent, quant à eux, en tête avec un total de neuf points. Trois équipes n’ont, par contre, pas profité de leu quatrième sortie en championnat. D’abord, Nejm Marrakech qui n’a pu ramener plus d’un point du terrain du Stade Marocain, équipe pourtant classée treizième et qui ne totalise que deux points. L’ancien leader du championnat de deuxième division a donc été acculé au partage des points (0-0) et a régressé en troisième position, deux longueurs derrière le duo leader. Ensuite, Hilal Nador qui a subi la loi du TAS à Casablanca. Ce revers a coûté cher à l’équipe nouvellement promue en GNF II qui se retrouve à la cinquième position avec le même total de points (7) que la Difaâ Hassani Jadidi, qui a subi la plus grande humiliation de cette saison. L’équipe qui dominait jusque-là les débats depuis le début du championnat cette saison a été littéralement terrassée par la modeste équipe du Moghreb de Tetouan. Cette dernière, boostée par l’avantage de jouer devant son public, l’a remporté (3-0). Le RAC est également revenu de son déplacement à Nador avec aucun point en poche. L’équipe d’Abdelhak Mendoza a été battue par le Fath local par deux buts à zéro et se retrouve ainsi à la huitième place avec un total de cinq points. Ce week-end de compétition a également profité au Wydad de Fès qui s’est imposé à domicile devant le Rachad Bernoussi par un but marqué à la 90ème minute de jeu. Ces trois points ont permis à l’équipe fassie de sortir de la zone rouge puisqu’elle compte désormais cinq points à son actif. Enfin, la rencontre entre l’Ittihad Mohammedia, nouvellement promu en GNF II et l’Olympique Safi s’est terminée sur un nul vierge.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *