Chelsea accroché, Manchester résiste

Les deux clubs anglais ont souffert mercredi soir en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Manchester United et Chelsea conservent toutefois leurs chances d’atteindre le dernier carré, mais devront batailler ferme la semaine prochaine pour les matches retour.
Valence doit à une erreur défensive de repartir de Stamford Bridge avec seulement un nul (1-1), dans ce quart de finale aller qui jette un doute sur le statut de favori d’une équipe de Chelsea puissante mais sans idées.
Depuis plusieurs semaines, Chelsea rappelle à longueur d’interviews qu’elle vise un quadruplé historique (championnat, coupes nationales, Ligue des champions), tandis que l’Angleterre, forte de son autoproclamé «meilleur championnat du monde», prépare la demi-finale Chelsea-Liverpool dont le vainqueur affrontera, promis juré, Manchester United à Athènes.
Chelsea a, toutefois, dominé son sujet sans pouvoir tuer le match. Au contraire, même si Salomon Kalou avait trouvé l’arête de Canizares (10) c’est Valence qui ouvrait les hostilités par un grosse frappe de Silva (30, 0-1).
Drogba inscrivait son 6e but en C1 cette saison à la suite d’un mauvais dégagement du gardien espagnol (53, 1-1).
L’AS Rome, pour sa part, a été récompensée en battant Manchester United (2-1), mais peut regretter d’avoir encaissé un but, qui plus est face à un adversaire réduit à dix, qui pèsera au retour en Angleterre.
Offensive, l’équipe romaine l’a logiquement emporté, profitant il est vrai de l’exclusion de Scholes en première période. Mais le but concédé et l’avertissement récolté par le milieu Perrotta, qui sera suspendu à Manchester, l’empêchent de rendre une copie parfaite.
Comme Valence, Manchester United a donc inscrit un précieux but à l’extérieur, par l’intermédiaire de Rooney retrouvant le chemin des filets, plein de sang-froid (60). Les choses étaient pourtant bien mal engagées pour MU quand, à la 35e minute, l’arbitre brandissait son 2e avertissement, le 2e en moins de dix minutes pour Scholes.
Ce but permet en revanche aux leaders du championnat d’Angleterre de rester en course pour la qualification et qui promet un match brûlant dans une semaine à Old Trafford.
«L’important, c’est d’avoir marqué. Notre mentalité, c’est d’attaquer toujours, même à l’extérieur, et même lorsque nous avons un joueur en moins», a déclaré l’attaquant Wayne Rooney interrogé sur Sky Sport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *