Chevauchée militaire

Chevauchée militaire

La fin de semaine sera très animée à l’Ecole royale de cavalerie de Témara qui abritera du 22 au 25 avril la 16ème édition du championnat du monde des sports équestres. Les cavaliers de huit pays, représentant quatre continents, seront en compétition pour le titre mondial en individuel et par équipe. Il s’agit de l’Argentine, Brésil, Irlande, Belgique, France, Espagne, Liban et Maroc. Pour cette manifestation internationale, les nationaux seront présents en masse, avec six cavaliers engagés dans les deux concours. Leur objectifs est ni plus ni moins qu’une présence sur les marches du podium.
Et d’ailleurs, les Marocains y sont des habitués. Ils se sont en effet illustrés à l’occasion des précédentes éditions de ces championnats du monde avec notamment une médaille d’or par équipe en 1996 lors de la compétition organisée par la Syrie. En 2001 à Istanbul, les cavaliers des Forces Armées Royales ont glané les deux médailles d’argent des deux concours, individuel et par équipe. Un résultat qu’ils avaient réalisé à plusieurs reprises auparavant, en 1991 à Tunis, en 1995 à Rome ou encore en 1996 à Madrid. Soutenus par leur public pour la première fois, le Maroc ayant déjà organisé cette manifestation en 2002, ils seront très motivés pour terminer cette fête des sports équestres militaires en beauté. Une manière de confirmer leur domination des compétitions équestres organisées sur le plan national par la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE). Les cavaliers des FAR s’y illustrent à chaque fois. C’est ce que les organisateurs de ce championnat du monde des sports équestres militaires, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, espèrent en tout cas. La 16ème édition de cette manifestation sportive est en outre une occasion pour montrer au monde entier la grande tradition équestre du Royaume.
C’est d’ailleurs sur ce point qu’ils vont axer la cérémonie d’ouverture qui se déroulera jeudi après-midi Ce championnat du monde, qui se déroulera à l’Ecole royale de cavalerie de Témara, est organisée sous l’égide du Conseil international du sport militaire (CISM), un organisme international de sport comptant 128 pays membres. Un organisme qui vient juste derrière le Comité international olympique, importance numérique oblige et qui s’occupe de l’organisation de compétitions internationales entre les différentes équipes militaires des pays membres en vue de développer la solidarité et l’amitié par le sport. Toutes les disciplines sportives y sont représentées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *