Chevaux barbes et arabes-barbes à l’honneur

Premier du nom, le Championnat national des chevaux barbes et arabes-barbes se déroulera, samedi 27 décembre, au haras régional de Bouznika. Cette première édition est organisée à l’initiative de la Société royale d’encouragement du cheval, en collaboration avec la direction de l’élevage du ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Le Championnat national des chevaux barbes et arabes-barbes n’est autre que la résultante de moult concours de qualification et d’encouragement. Des éditions qui se sont étalées sur une vingtaine d’années, durant lesquelles la Société royale d’encouragement du cheval s’est hautement mobilisée afin de promouvoir cette discipline. Au total, 150 chevaux seront en lice pour cet événement. Ce sont, en fait, les chevaux, heureux gagnants, qui se sont imposés lors des concours régionaux en septembre et octobre derniers. Durant cette période, les concours avaient eu lieu au niveau de diverses zones d’élevage du cheval barbe et arabe-barbe, à savoir Marrakech, Khénifra, Fès, Meknès, Agadir, Oujda, Safi, Kénitra et Khémisset. Ces belles montures défileront devant un jury composé de cadres des haras nationaux et de la Société royale d’encouragement du cheval. Le jugement se fera sur la base d’un règlement conforme aux normes internationales. L’événement équestre englobe huit épreuves au total. Les concurrents auront rendez-vous avec sept épreuves d’élevage et une seule de tradition et de prestige. Les épreuves d’élevage concernent les chevaux ayant occupé la première et seconde places du podium, lors des concours de qualification et d’encouragement de l’automne 2003. En revanche, «tradition et prestige» enclave l’épreuve « cavalier traditionnel». Elle est ouverte aux cavaliers âgés de 18 ans et plus, montant des chevaux barbes ou arabes-barbes ayant été primés parmi les trois premiers de l’épreuve «Cavalier traditionnel » au niveau régional. Par ailleurs, les plus méritants auront droit à des récompenses, consistant en l’allocation d’une prime d’encouragement, une plaque mémorative et un diplôme de mérite, en plus de flots et d’un objet d’art.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *