Chniouer Touhami : «Le manque de moyens pénalise le judo national»

Chniouer Touhami : «Le manque de moyens pénalise le judo national»

ALM : Vous venez d’être élu président de l’Union africaine de judo et président de la zone maghrébine. Quelles sont vos priorités ?
Chniouer Touhami : Par l’élection au poste  de vice-président de l’Union africaine de judo et président de la zone maghrébine (Maroc-Alger-Tunise-Libye-Mauritanie en plus de l’Egypte), en parallèle à un programme qui a été élaboré au niveau de l’Union arabe de judo, nous pensons élaborer un calendrier permettant le recyclage de cadres, les arbitres et des judokas de la région ainsi que les échanges d’expériences.

La piètre prestation des judokas marocains au Jeux olympiques de Pékin a suscité une grande déception ? Quelles sont les raisons de cet échec ?
Le Maroc a pu qualifier quatre judokas sur 21 réservés à l’Afrique aux derniers Jeux olympiques de Pékin malgré plusieurs handicaps de la non-participation aux Jeux africains. Le judo marocain est classé parmi les 3 premiers au niveau africain , soit 48 pays membres de l’Union africaine de judo, il n’y a pas de petit pays. Chacun se prépare pour se qualifier . Notant que nos judokas se sont bien préparés avant les Jeux olympiques, tous les moyens étaient mis à leur disposition. Nous pensons que nos judokas avaient un blocage au niveau psychique que nous essayerons de dépasser à l’avenir.

Quels sont les problèmes du judo au Maroc?
Le judo au Maroc, comme tous les autres sports, souffre du manque d’installations sportives adéquates et les moyens qui sont à notre disposition ne sont pas à la hauteur de nos ambitions. N’empêche, nous ne ménagerons aucun effort pour rendre le judo plus attractif pour intéresser les sponsors. Je suis persuadé que la lettre royale redressera le sport national.


 Bio express


-Chniouer Touhami, élu vice-président de la Fédération africaine de judo, est également l’actuel  président de la Fédération royale marocaine de judo. M. Chniouer a occupé plusieurs postes comme président de la Ligue orientale de judo, vice-président de l’Union arabe de judo, président de l’Union maghrébine et vice-président du Centre de formation de la Fondation Mohamed V à Oujda. Sans oublier que Chniouer Touhami est un ancien champion du Maroc (plusieurs fois), ancienmembre de l’équipe nationale et un arbitre olympique (derniers Jeux Olympiques de Pékin).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *