CIO : Plusieurs disciplines remises en question

La Commission exécutive (organe dirigeant) du Comité international olympique (CIO) doit discuter, jeudi et vendredi à Lausanne, du maintien ou non de certaines disciplines jugées surannées au programme des jeux Olympiques d’été à compter de 2008.
La lutte, la marche (athlétisme), le canoë slalom, le concours complet (équitation), le double mixte de badminton et certaines épreuves de tir figurent notamment, parmi les spécialités mises en question, selon le président du Comité International Olympique, le Belge Jacques Rogge. « Le problème en la circonstance n’est pas de réduire la taille des Jeux mais il faut que le programme reste attrayant, en particulier pour les jeunes générations. Il ne doit pas rester trop statique, trop longtemps », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse par téléphone. Parmi les critères qui serviront à évaluer la pertinence de ces disciplines, l’argent et le nombre de pratiquants.
A ce sujet, le président du Comité International Olympique a promis un « processus transparent » et une « égalité de chances » pour tous les prétendants. « Ce n’est pas forcément le plus offrant qui l’emportera, a-t-il souligné. L’argent est important mais ce n’est pas le seul critère. L’exposition que les chaînes candidates s’engageront à donner, entre les Jeux, à des sports moins médiatisés figure également dans le cahier des charges ».
Parmi les autres dossiers inscrits à l’ordre du jour, des malversations concernant l’octroi d’un marché de vente de générateurs à la République dominicaine, organisatrice des Jeux panaméricains en août. Le Sénat américain a créé une commission d’enquête sur cette affaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *