Cipollini, participera ou ne participera pas au Tour?

«Super Mario» n’est sait pas encore s’il fera la Grande Boucle ce juillet. Et pour cause, la nouvelle formation de Cipollini (Domina Vacanze) ne figure pas sur la liste des quatre premières invitations rendu publique mercredi par Jean-Marie Leblanc, directeur du Tour de France, et ses collaborateurs. Mais le statut de champion du monde de l’Italien devrait peser dans la décision des organisateurs. «Nous avons un préjugé favorable pour Cipollini», a déclaré Jean-Marie Leblanc. «Mais il faut voir comment se comporte son équipe qui n’a pas encore eu l’occasion de courir. Si c’est le Cipollini de la saison passée, elle a une bonne chance d’être retenue», a-t-il ajouté.
Deux équipes françaises, Crédit Agricole et fdjeux.com, l’équipe belge Quick Step et la formation italienne Saeco ont été les heureuses élues d’ASO (Amaury Sport Organisation), la société organisatrice. L’Italien Gilberto Simoni et le Français Richard Virenque ont ainsi reçu mercredi leur carton d’invitation. Le choix n’a guère posé de problème aux sélectionneurs. «En dix minutes, après s’être remis en tête les effectifs des équipes, notre religion était faite», a ajouté le directeur du Tour avant de prendre l’avion à destination du Qatar.
L’Italien, que l’Américain Lance Armstrong avait considéré l’an passé comme un sérieux adversaire, est épaulé dans l’équipe italienne par Danilo Di Luca, le vainqueur du Tour de Lombardie 2001 qui devrait faire ses grands débuts dans le Tour du 5 au 27 juillet. Richard Virenque fait quant à lui partie de Quick Step, dont la sélection a limité à deux le chiffre des groupes français invités dès le premier tour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *