City Club : 2 milliards de dirhams sur les trois prochaines années

City Club : 2 milliards de dirhams sur les trois prochaines années

A terme, il est prévu l’ouverture de 150 clubs dans 56 villes dotés de 60 activités sportives pour répondre aux différentes catégories de clientèle.

Jonathan Harroch, fondateur du Groupe City Club, dévoile le programme d’investissements doté de 2 milliards de dirhams sur les trois prochaines années. Objectif : motiver pas moins de 1,5 million de Marocains à pratiquer du sport. A terme, il est prévu l’ouverture de 150 clubs dans 56 villes dotés de 60 activités sportives pour répondre aux différentes catégories de clientèle. Le plan prévoit également la construction de grands centres de sports et loisirs pour les familles ainsi que des piscines olympiques dans les principales villes du pays mais également dans les plus reculées.

Le financement passera nécessairement par l’ouverture du capital à des investisseurs étrangers. Et le nouveau fonds d’investissement sous couvert encore de l’anonymat compte faire de City Club le premier réseau de fitness et de remise en forme en Afrique, d’ici trois ans. Le fondateur compte aussi exporter la marque en dehors des frontières, notamment en Tunisie, en Côte d’Ivoire et Sénégal. Un accord a déjà été signé avec un opérateur tunisien pour la mise en place de 4 clubs sous l’enseigne City Club et d’un club sous la bannière Unique Fitness Clubs.

Au Maroc, ce sont ainsi 4.900 emplois directs et plus de 30.000 postes indirects qui devront être créés. Et pour pallier le manque de coachs sportifs compétents et certifiés, le Groupe City Club mettra en place des programmes de formation dédiés pour permettre à tout jeune, même issu des milieux défavorisés, l’occasion d’acquérir des compétences en tant que professionnel du monde sportif. Pour rappel, les premiers ont déjà bénéficié d’une formation et d’une certification Les Mills. Et pour viabiliser le programme d’investissement qui inclut la rénovation des clubs existants et le renforcement du personnel, le remplacement du parc des machines et l’introduction de nouvelles disciplines sportives, les nouveaux investisseurs ont imposé un réajustement des tarifs. L’abonnement annuel passera ainsi de 2.450 DH à 4.900 DH par an. Les abonnés seront, ainsi, doublement motivés à pratiquer le sport !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *