CODM : mascarade d’une assemblée

Du jamais vu dans les annales des Assemblées générales sportives, du moins au niveau de Meknès. Après lecture des rapports moral et financier, le président annonce solennellement l’adoption par les membres du comité dirigeant des deux rapports et lève la séance avant d’aborder le remplacement du quart sortant, pourtant dernier point à l’ordre du jour. Cela s’est passé vendredi dernier au siège du comité directeur du CODM lors de l’Assemblée générale ordinaire (2002-2003) de la section handball, qui s’est déroulée en présence notamment de pratiquants, de potentialités sportives et de correspondants de la presse et en l’absence des deux uniques adhérents du club en dehors des dix membres du comité. Intransigeant et conforté dans sa position par les statuts du club, le président Khalid Moumni a refusé catégoriquement l’intervention des non-adhérents et entériné l’auto-adoption des rapports moral et financier par les membres du comité. « Ces irrégularités qui entachent de nullité l’Assemblée générale », ont été vigoureusement dénoncées par Yahya Saidi, le représentant du comité exécutif du CODM qui s’est retiré de la réunion en promettant de rapporter « la mascarade au Conseil d’administration du club ». L’Assemblée qui a cristallisé la crise organisationnelle profonde de la plupart des clubs sportifs nationaux, confrontés à la faiblesse voire l’insignifiance du nombre des membres adhérents, aura sans nul doute des répercussions importantes quant à l’organisation des sections du CODM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *