Coelho: «Pas d’alternative pour le Maroc que la victoire»

Le coach national s’est dit convaincu que les Lions de l’Atlas remporteront leur match contre les sud-africains, mercredi prochain à Ségou, dans le cadre de la dernière journée du premier tour de la CAN-2002, pour terminer en tête du groupe B. « Le match contre les Bafana Bafana sera difficile mais nous n’aurons d’autre alternative que la victoire pour nous assurer la qualification aux quarts de finale », a déclaré lundi le technicien portugais à l’agence MAP, au terme d’une séance d’entraînement. « Un match nul nous suffit pour nous qualifier, mais nous chercherons la victoire » pour éviter tout calcul tablant sur les résultats des autres équipes du groupe, a-t-il assuré. Et d’ajouter qu’il concentre l’effort sur les entraînements pour consolider l’homogénéité du onze national « afin de réussir un bon résultat contre les Bafana Bafana qui disposent d’une attaque capable de nous créer des difficultés ».
Le match sera une occasion pour les coéquipiers du capitaine Noureddine Naybet de prendre leur revanche sur les sud-africains qui les avaient éliminés au premier tour de la can-98 au Burkina Faso.
En cas de défaite, le Maroc devrait espérer un nul dans l’autre match du groupe qui mettra aux prises le Ghana (2 pts) et le Burkina (1 pt). Si la sélection nationale termine en tête du groupe B, elle affrontera en quart de finale le deuxième du groupe A, à Kayes (700 km de Bamako). S’il se contente de la deuxième position, il évoluera à Bamako contre le premier du groupe A.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *