Coeur de femme : Courir pour l’espoir

Coeur de femme : Courir pour l’espoir

«Une grande réussite». C’est en ces mots que Rajae Aghzadi, présidente de l’Association «Coeur de femme», a qualifié son événement, désormais inscrit dans le calendrier des manifestations sportives à caractère sensibilisateur. «C’est une façon de célébrer la femme et lui rendre hommage, dans une ambiance de fête et de mobilisation», estime-t-elle.
Baptisé «Course de l’espoir», le tout jeune événement, qui en est à sa deuxième édition, s’est déroulé dans la ville de Fès, dimanche dernier, sous le thème «Pour la lutte contre le cancer du sein». La course a, en effet, pour objectif la sensibilisation sur cette maladie qui touche des milliers de femmes par an.
« Dieu merci. On ne pouvait espérer mieux et je reconnais que la réussite de l’événement dépasse nos espérances », a indiqué la Pr Rajae Aghzadi, selon laquelle cette journée a été marquée d’une symbolique particulière.
« C’est vraiment un signal divin, car, la veille, il pleuvait des cordes, on aurait dit un déluge! Et le lendemain, c’est-à-dire le jour de la course, le temps était d’une beauté… Le soleil est venu égayer le coeur de ces participantes qui se sont mobilisées pour cette bonne cause», a souligné la présidente de «Coeur de femme».
Pas moins de 2.500 femmes étaient sur la ligne de départ, parmi lesquelles des Jordaniennes, Françaises, Américaines, Italiennes, Espagnoles et autres. En tout, la participation étrangère a été de plus d’une soixantaine de femmes. «J’étais fière de voir ces dames qui avaient fait le déplacement d’autres villes pour venir nous soutenir. Nous avons atteint un record avec 2.500 participantes. Tout le monde savait pourquoi on courait et je pense que nous avons atteints notre objectif, en plus de l’écho que vous, la presse, faites de l’événement, véhiculant ainsi notre message», a affirmé l’organisatrice de cet événement. Organisée sous le haut patronage de SM Mohammed VI, «La Course de l’espoir» s’est déroulée sous le signe de la solidarité et du soutien, avec la mobilisation de plusieurs personnalités, dont, notamment, le mythe de l’athlétisme national, Hicham El Guerrouj, qui parraine l’événement, en plus d’autres figures tels Hassan El Fad, Abdelwahab Doukkali ou encore Nezha Bidouane. «Ã‡a vous va droit au coeur lorsque autant de personnalités se mobilisent et tiennent à ce qu’elles soient présentes dans pareil événement. Ils sont venus ponctuer de leur présence cette action humanitaire et je les en remercie, tout comme les sponsors sans qui cet événement ne pourrait avoir lieu», a souligné Rajae Aghzadi.
Cette seconde édition a, par ailleurs, connu l’introduction de quelques nouveautés. En effet, considérée comme une première, des femmes atteintes du cancer du sein ont pris part à la compétition. Un hommage à toutes les femmes touchées par la maladie. Cela a été envisagé avec, en parallèle, des mesures de sécurité draconiennes et un important dispositif sanitaire, pour contrer toute désagréable éventualité. Cependant, cela s’est plutôt bien passé avec, comme couronnement de cette participation particulière, la montée sur le podium d’une femme souffrant de cette maladie. Par ailleurs, l’association, dont l’objectif est de sensibiliser et d’informer la femme sur le cancer du sein, organise des campagnes de dépistage en faveur des femmes démunies dans les villages à travers le pays.
Selon sa présidente, entre 2.000 et 3.000 femmes sont examinées dans chaque région visitée par le convoi humanitaire. Grâce à la mise en place de toute la logistique nécessaire (divers appareils, radios, analyses, …), l’association assure le suivi des femmes dont le dépistage s’est avéré positif, en leur prodiguant soins et même opération chirurgicale sur-place. Après l’édition de Marrakech, l’année dernière, puis celle de Fès cette année, la caravane « Coeur de femme » hissera, l’année prochaine, les voiles vers Tanger, qui abritera la troisième édition de « La Course de l’espoir».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *