Compétitions africaines : Le but est unique et les chances inégales

Compétitions africaines : Le but est unique et les chances inégales

Le MAT, battu loin de ses bases par 2 buts à 0 par le club malien le Cercle olympique de Bamako, n’a d’autre choix que de sortir vainqueur par au moins 3 buts à 0 s’il veut décrocher le ticket qualificatif au tour suivant.
Le nouvel entraîneur Sergio Lobera est dans l’obligation de corriger certaines failles et lacunes défensives qui lui ont coûté cher, que cela soit au niveau de la compétition africaine ou au niveau de la Botola. D’ailleurs, le club de la colombe blanche vient d’être battu à domicile mercredi par l’Olympic Club de Safi sur le plus petit des scores en match de mise à jour de la 19ème journée de la Botola Pro. Malgré le fait que l’unique but de la rencontre ait été marqué en première période, les hommes de l’entraîneur espagnol ne sont pas parvenus à remettre les pendules à l’heure et cela suscite plusieurs interrogations. Le MAT pourrait-il renverser la vapeur et rattraper son retard de deux buts? On ne tardera pas à le savoir.

A la différence du MAT, le Raja Casablanca n’a pas loupé son entrée dans la Ligue des champions. Les Vert et Blanc se sont tranquillement imposés à domicile par 4 buts sans riposte face aux Diables Noirs de Brazzaville lors du même tour. Les dés semblent jetés mais tout excès de zèle peut s’avérer dangereux et coûteux.
Au niveau de la Coupe de la CAF, la Renaissance Berkane, qui dispute pour la première fois de son histoire une compétition africaine, avait réussi son entrée en lice face aux Maliens de l’AS Onze Créateurs de Niaréla en les battant sur le score de 2 buts à 1. Le nul suffit aux poulains de Abderrahim Talib pour se qualifier. Pourvu que le manque d’expérience des jeunes joueurs Berkanais dans ce genre de championnat ne leur joue pas des tours ce samedi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *