Copa America : Le Brésil rejoint l’Argentine en finale

Les cinq tireurs brésiliens ont marqué leur penalty, pour un échec aux Uruguayens, celui du remplaçant Vicente Sanchez, dont le tir fut repoussé par le gardien brésilien, Julio Cesar. Les quintuples champions du monde, particulièrement à l’aise face au Mexique en quarts de finale (4-0), ont éprouvé des difficultés face des Uruguayens fidèles à leur réputation, avec une défense regroupée et rugueuse, et un milieu de terrain habile à casser le rythme du match.
Les Brésiliens, notamment vainqueurs de la compétition en 1997 et 1999, s’attendent maintenant à une rude épreuve en finale face à des Argentins qui se sont qualifiés la veille en battant la Colombie, tenante du titre, 3 à 0 (mi-temps: 1-0). L’Argentine, qui n’a plus rien gagné au niveau international depuis sa victoire dans la Copa America 1993, était pourtant privée de son défenseur et capitaine, Roberto Ayala, suspendu après son exclusion samedi contre le Pérou en quart de finale (1-0), et de son attaquant Javier Saviola, blessé. La Colombie, sacrée championne d’Amérique du Sud en 2001 à domicile, n’a rien pu faire face à une équipe d’Argentine dominatrice qui a disputé son meilleur match depuis le début du tournoi.
Procédant par attaques répétées dès le début du match, les Argentins ouvraient le score à la première demi-heure de jeu sur un tir de Carlos Tevez (32). Forts de cet avantage à la pause, les Argentins restaient appliqués et doublaient la mise au début de seconde période par Luis Gonzalez (50) sur un centre de Luciano Figueroa. A dix minutes de la fin, Juan Pablo Sorin (80) offrait un plus large succès à son équipe, une victoire « méritée » selon l’entraîneur argentin, Marcelo Bielsa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *