Coupe arabe des clubs champions : Le Raja souffre mais se qualifie pour les quarts de finale

Coupe arabe des clubs champions : Le Raja souffre mais se qualifie pour les quarts de finale

Grâce à son portier Bouamira lequel a bien veillé au grain et s’est illustré en arrêtant de façon sensationnelle deux penalties, le Raja se qualifie et délivre le public marocain d’une énorme pression.

Le public rajaoui en particulier et marocain en général a craint le pire lors du match opposant le Raja à Al Ismaily pour le compte des 16èmes de finale retour du Championnat arabe des clubs, mais «en football, tout va très vite». Cette phrase, utilisée jusqu’à plus soif sur les plateaux de télé, consomme aujourd’hui toute sa teneur pour le Raja.

En l’espace de quelques jours, les Verts ont remporté la Coupe de la CAF, ont raté le coche en Botola Maroc Telecom suite à leur défaite contre le FUS et ont réussi à se qualifier au forceps en Championnat arabe des clubs.

Cet ascenseur émotif n’est pas du goût des supporters qui ont vécu mardi soir 90 minutes d’angoisse. Face à un adversaire qui ne s’est déplacé que pour la victoire, la tâche était difficile. Lors du match aller, le Raja a pu sortir indemne maintenant le suspense entier jusqu’au match retour.

Celui-ci fut très disputé et ouvert. Les deux protagonistes cherchaient crânement à plier l’affaire avant le coup de sifflet final. Les locaux diversifiaient leur jeu en alternant les combinaisons, les tirs et les centres, au moment où les visiteurs misaient principalement sur les contre-attaques dont certaines ont failli faire mouche. Les minutes se suivent et se ressemblent sans apporter du nouveau. Les Verts continuaient à rater les nombreuses occasions qu’ils se sont créées et les «Darawichs» protégeaient bec et ongles leur bois.

N’arrivant pas à se départager, la séance des tirs au but était donc inéluctable. Grâce à son portier Bouamira lequel a bien veillé au grain et s’est illustré en arrêtant de façon sensationnelle deux penalties, le Raja se qualifie et délivre le public marocain d’une énorme pression.

Avec cete qualification, le Raja rejoint les sept autres clubs qualifiés auparavant : MC Alger (Algérie), Al-Merrikh (Soudan), Union d’Alexandrie (Egypte), Al-Wasl (Emirats Arabes Unis), ES Sahel (Tunisie), Al-Ahly Djeddah et Al-Hilal (Arabie Saoudite). Les deux autres représentants algériens dans cette épreuve, l’ES Sétif et l’USM Alger, se sont fait éliminer en 8es de finale. Les Sétifiens se sont heurtés aux Saoudiens d’Al-Ahly (aller : 0-1, retour : 1-1), alors que l’USMA a échoué à réaliser la «remontada» face à Al-Merrikh (aller : 1-4, retour :
2-0). Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu le 17 décembre au siège de l’Union arabe de football (UAFA) à Riad (Arabie Ssaoudite). La finale de la compétition se déroulera en avril prochain au stade d’Al-Aïn (Emirats Arabes Unis) et le vainqueur empochera une prime conséquente de 6 millions de dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *