Coupe arabe des clubs champions : Le Wydad tenu en échec par l’ES Sahel

Coupe arabe des clubs champions : Le Wydad tenu en échec par l’ES Sahel

L’expérience des joueurs tunisiens leur a permis de décrocher un résultat rassurant avant la manche retour prévue le 8 novembre à Sousse.

Le Wydad de Casablanca a affronté samedi soir l’ES Sahel en huitièmes de finale aller de la Coupe arabe des clubs champions de football, avec l’ambition de conforter ses chances de qualification pour le prochain tour. Objectif non atteint puisque le club de la capitale économique a été étonnamment incapable d’imposer son jeu se contentant d’une possession de balle qui s’avérera stérile durant tout le temps de la rencontre.

Ceci a simplifié la tâche de l’adversaire du soir qui s’attendait en principe à croiser le fer avec un protagoniste plus aguerri, vainqueur de surcroît de la Ligue des champions et de la Super coupe d’Afrique. Mais l’expérience des joueurs tunisiens leur a permis de décrocher un résultat rassurant avant la manche retour prévue le 8 novembre à Sousse. 

L’ES Sahel s’est déplacée à Casablanca avec 20 joueurs. Alors que les supporters étaient impatients de découvrir le nouveau visage du club sous la supervision du nouvel entraîneur Georges Leekens et ses options tactiques, celui-ci qui vient juste de prendre en main le club a su absorber la pression qu’exercent habituellement les supporters et le complexe Mohammed V.

Le technicien belge n’a pas pris de risque en chambardant son dispositif par rapport au premier match qu’il avait dirigé le week-end dernier face au S.Gabésien (2-2). L’ES Sahel s’était qualifiée pour les 8èmes de finale de la Coupe arabe des clubs champions aux dépens d’Al-Ramtha de Jordanie en s’imposant sur le même score de 3 à 1, à l’aller et au retour, rappelle-t-on.

Les Rouges eux s’étaient qualifiés au détriment de la formation libyenne d’Al Ittihad après deux matchs nuls à l’aller à Casablanca et au retour à Sfax (1-1).

Alors que le Sahel possède un élogieux palmarès à l’échelle africaine avec neuf titres, toutes compétitions confondues, dont le titre de la Ligue des champions en 2007, son bilan est vièrge à l’échelle arabe. Un défi que les coéquipiers de Chermiti espèrent pouvoir relever cette saison dans cette compétition phare du monde arabe dotée d’un juteux jackpot de 7.500.000 dollars pour le vainqueur et 4.000.000 dollars pour le perdant.

Le même souhait anime la bande à Girard. Le Wydad a déjà connu les honneurs dans cette compétition dans son ancienne formule avec un titre de champion du monde arabe (2005) et deux finales disputées (2008 et 2009).

Le match retour qui aura lieu dans quelques jours est à prendre au sérieux. Confortés par le score de parité (0-0) obtenu à Casablanca, les Tunisiens n’auront besoin que d’un seul but pour passer au tour suivant. Au Wydad de bien se préparer pour ce match décisif en étant plus tranchant et plus réaliste. 

L’autre représentant du Maroc dans cette compétition, le Raja de Casablanca affrontera ce soir pour le compte du même tour le club égyptien Ismaily, au Stade d’Ismaïlia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *