Coupe arabe juniors (1ère étape): l’Egyptien Mahmoud Mohamad émerge du lot

Coupe arabe juniors (1ère étape): l’Egyptien Mahmoud Mohamad émerge du lot

Alors que les yeux étaient braqués sur les coureurs marocains et algériens pour triompher lors de la première étape (90 km) de la 1ère édition de la Coupe arabe juniors de cyclisme, l’Egyptien Mahmoud Mohamad a émergé du lot en remportant cette épreuve en 2h 02min 26sec.
L’Egyptien a devancé au sprint le Saoudien Hamza Abdallah Lehlili et le Libyen Mohamad Mokhtari El Kamh, auteurs du même chrono.
Le premier Marocain à franchir la ligne d’arrivée a été Haïtham El Kiz, entré en 6è position (2h 03:50), tandis que ses compatriotes, Karim El Ouafi, Ibrahim Rihani, Kamal Laaroussi, Othmane Chemous et Abderrahim Aouida ont occupé, dans l’ordre, les 10è, 11è, 23è, 24è et 26è positions sur un total de 33 coureurs engagés lors de cette première étape.
Au classement par équipes, l’Egypte est provisoirement en tête avec un total de 6h 07min 18sec, devant l’Algérie (06h 11:30) et le Maroc (6h 11:30).
Le coup d’envoi de cette étape a été émaillé par une erreur d’itinéraire. Les coureurs au lieu d’emprunter la route d’Amezmiz, ont pris celle de Tahanout, mais les choses ont vite été rectifiées.
A peine 11 km parcourus, trois coureurs tentaient de se détacher du groupe, à savoir le Libyen Mohamad Mokhtari El Kamh, le Saoudien Hamza Abdallah Lehlili et l’Egyptien Mohamed Jamal, portant l’écart à 15 sec sur le peloton de poursuite.
Les coureurs algérien Abderrahman Bouchlarem et égyptien Mahmoud Mohamad menaient alors une course poursuite, et sont parvenus à rejoindre les coureurs de tête.
Au 67è km, l’écart a été porté à 2min 30sec entre le peloton de tête et les poursuivants.
« Les difficultés majeures auxquelles nos coureurs ont fait face aujourd’hui sont d’ordre purement technique », a regretté l’entraineur de l’équipe nationale, Mohamed Bilal.
« Nos consignes consistaient à ce que chaque échappée devait impérativement inclure 2 ou 3 coureurs marocains. C’était une grande bataille entre les coureurs algériens et marocains, qui sont tombés dans le même piège », a-t-il déclaré à la MAP.
Dès l’entame de l’étape, « nos coureurs, dépourvus d’expérience, ont oublié tous les consignes qu’on leur a données et se sont focalisés sur les Algériens, de sorte à les empêcher de remporter cette étape », a-t-il relevé.
Trois coureurs ont vite profité de cette situation pour tenter avec réussite l’échappée et porter l’écart à plus de 20 minutes du peloton de poursuite, a-t-il noté.
« Nos coureurs n’ont accusé le coup qu’à la sortie de la ville de Tahanaout, en tentant de travailler collectivement. On a vu Haïtham El Kiz entré en 6è position à 1:24 du leader », a-t-il dit, ajoutant que ce retard peut être rattrapé lors des deux prochaines étapes de cette Coupe.
L’étape de jeudi sera quasi décisive, étant donné que les Egyptiens n’épargneront aucun effort pour contrer les attaques de leurs adversaires, a estimé M. Bilal.
La deuxième étape sera courue jeudi sur 100 km avec départ et arrivée à Marrakech en passant par Amezmiz.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *