Coupe d’Afrique des Nations : le Maroc dépose officiellement sa candidature au Caire

Coupe d’Afrique des Nations : le Maroc dépose officiellement sa candidature au Caire

Depuis 1988, le Maroc n’a plus organisé de Coupe d’Afrique des Nations. Aujourd’hui, le Royaume revient pour tenter sa chance d’organiser cette compétition africaine. En effet, au Caire le Maroc a déposé officiellement, mercredi 29 septembre, au secrétariat général de la Confédération africaine de football (CAF) au Caire, sa candidature pour l’organisation de l’édition 2015 ou 2017 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). «Officiellement, seuls le Maroc et la République démocratique du Congo ont présenté jusqu’à présent leurs candidatures pour l’organisation de ces éditions», a déclaré à la MAP le secrétaire général de la CAF, Mustapha Fahmy, à l’issue d’une rencontre avec la délégation officielle marocaine ayant déposé la candidature du Royaume pour abriter cette manifestation continentale. Tout en qualifiant de «parfait» le dossier marocain, il s’est déclaré «heureux» de voir le Royaume présenter sa candidature pour l’une de ces deux éditions. M. Fahmy, qui rejoindra le 1er octobre son poste en tant que directeur de la division des compétitions au sein de la Fédération internationale de football(FIFA), a fait savoir que la Guinée et le Botswana avaient également manifesté leur intention de présenter leurs candidatures pour l’organisation de cette manifestation continentale. Il a fait savoir également que l’annonce du verdict, prévue initialement le 10 novembre, sera reportée au mois de février 2011, précisant qu’après l’approbation des dossiers par le Comité exécutif, un comité d’inspection se rendra dans les pays candidats pour s’enquérir des installations et des équipements mis en place pour l’organisation de la CAN 2015 ou 2017. Pour sa part, Karim Alem, conseiller du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et chargé des relations internationales au sein de la FRMF a affirmé que le Maroc a présenté un dossier «parfaitement complet et qui répond aux exigences du cahier des charges de la CAF». Concernant les chances du Maroc pour abriter cette manifestation, M. Alem a relevé que le dossier du Maroc comporte, notamment en matière d’infrastructures sportives, six stades, alors que la CAF n’en demande que quatre. Il a précisé que les stades de Fès, Rabat et Casablanca sont complètement disponibles, celui de Marrakech sera inauguré en janvier prochain, celui de Tanger en stade de finition et celui d’Agadir, dont les travaux de construction sont dans un état avancé, sont fin prêts.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *