Coupe Davis : le défi du Maroc

Coupe Davis : le défi du Maroc

Dans quelques jours seulement, l’équipe marocaine de tennis devra affronter son homologue sud-africaine à Khémisset. Cette rencontre est un match barrage pour le maintien de la zone Euro/Afrique pour les qualifications de la Coupe Davis.
Après une traversée du désert, la sélection marocaine a la ferme  détermination de mettre un terme à sa série de déconvenues qui lui a valu la  perte de sa place au Groupe Mondial et de revenir dans la cour des grands. La confrontation qui débutera vendredi sur les courts du club municipal de  Khémisset, sera d’une grande importance pour l’équipe marocaine qui sortira les  grandes armes pour tenter d’éviter la relégation en étage inférieur. A la lumière des résultats négatifs enregistrés lors des dernières  rencontres (contre l’Italie et le Luxembourg), l’équipe marocaine est dos au  mur et n’a qu’une seule alternative: la victoire à tout prix. Les débats se dérouleront sur terre battue, une surface bien loin d’être le  point fort des joueurs sud-africains qui disputeront les barrages après avoir  été défaits par l’équipe d’Allemagne par trois set à deux lors de leur dernière  rencontre. Sous la conduite de l’ancien capitaine Abderrahim Moundir, qui a repris en  main l’équipe en remplacement de Karim Alami, les amateurs du tennis   s’attendent à un match très disputé surtout que les Marocains avaient cédé  difficilement devant le Luxembourg sur le score de trois sets à deux.
Le nouveau patron de la sélection nationale alignera, pour cette  confrontation, Mounir Laârej et Mehdi Tahiri, l’espoir du tennis marocain  auteur des deux victoires en simple face au Luxembourg, ainsi que Mehdi Ziadi,  Talal Ouahabi et Fettar Anas.
Dans une déclaration à la MAP, le Capitaine de l’équipe marocaine a confié  que la préparation se déroule dans de bonnes conditions et insisté sur le  climat serein qui règne au sein du groupe.
"Les joueurs marocains sont conscients de l’enjeu du match et ne ménageront aucun effort pour être au rendez-vous ce week-end. L’équipe nationale est en  concentration depuis une dizaine de jours", a assuré Moundir. Dans le même ordre d’idées, il a fait remarquer que toute l’attention est  focalisée sur le match, "car un résultat positif constituera un déclic pour  les joueurs, les poussera à aller de l’avant et permettra également aux   responsables de poursuivre leur mission de reconstitution d’une équipe  nationale capable d’assurer la relève".
La sélection sud-africaine dont les destinées sont désormais entre les  mains du nouveau capitaine, John-Laffine de Jager, qui a pris la place de Kevin  Curren, appréhende ce duel qui s’annonce des plus indécis.
Le nouveau capitaine sud-africain compte sur l’expérience et le sang froid  de Wayne Ferreira, un vieux routier du circuit ATP dont la seule présence  rassure l’ensemble de l’équipe sud-africaine.
La première participation de la sélection marocaine en Coupe Davis remonte à  1961. Elle a disputé un total de 65 matches dont trois dans le Groupe Mondial.
Avec un total de 22 rencontres étalées sur treize saisons, Karim Alami  reste le seul Marocain à avoir défendu les couleurs nationales en disputant le  plus grand nombre de matches en Coupe Davis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *