Coupe Davis : Les grands passent

Leurs victoires étaient absolues. Elles se sont assurées une place en quart de finale de la prestigieuse compétition dès samedi. La France a balayé la Roumanie (3-0) à Bucharest. L’Australie, grâce à la victoire de la paire Woodbridge – Hewitt à Melbourne s’est qualifiée sans histoire au détriment de l’Angleterre (4-1). La victoire au double a également permis à l’Argentine de surpasser une Allemagne diminuée (3-0).
Le River Plate Club de Buenos Aires était en fête ce week-end après la qualification de l’Argentine pour les quarts de finale de la Coupe Davis devant un adversaire de taille, l’Allemagne. Privée de Tommy Haas et Nicolas Kiefer, blessés, elle comptait surtout sur la forme de Schuettler, finaliste des derniers Internationaux d’Australie. Il n’a cependant rien pu faire. Il a perdu le premier simple vendredi contre Gaston Gaudio, avant de s’incliner samedi en double.
La paire Fabrice Santoro et Michael Llodra a scellé la victoire des Tricolores. Ils se sont, en effet, imposés samedi devant Andrei Pavel et Gabriel Trifu 6-4, 6-3, 7-6 (7/4) lors d’un match qui a duré deux heures et six minutes.
La veille, Sébastien Grosjean avait battu Adrian Voinea 6-2, 6-3, 7-6 (12/10) et Nicolas Escudé avait dominé Andrei Pavel 7-6 (7/2), 6-2, 7-6 (7/5). Il s’agit de la troisième victoire à l’extérieur en Coupe Davis pour la France sans perdre un seul set. C’est également la quatrième fois en quinze matches que la France mène 3-0 depuis que Guy Forget a pris ses fonctions de capitaine en 1999.
Favoris sur le papier, les Espagnols ont assuré contre la Belgique à Séville sur terre battue. La paire ibérique composée d’Alex Corretja et Albert Costa a donné le troisième point à l’Espagne en battant difficilement la paire belge composée d’Olivier Rochus et Kristof Vliegen 6-4, 4-6, 6-3, 3-6, 8-6 au terme d’un match marathon qui a duré un peu plus de quatre heures. Inexpérimentée, Vliegen jouait son premier match en Coupe Davis, la paire belge a répondu coup pour coup aux Espagnols.
Elle a même gâché à deux reprises un break d’avance. Les Belges ont perdu le match, alors qu’ils servaient pour le gain du cinquième set à 5-4. La veille, Juan Carlos Ferrero s’était imposé face à Christophe Rochus 6-3, 6-2, 7-5 et Carlos Moya avait battu Xavier Malisse 7-6 (7/2), 6-1, 7-6 (7/5).
L’Australie, qui jouait pour la première fois en Coupe Davis sur terre battue, a réussi une victoire facile sur l’Angleterre.
Todd Woodbridge et Lleyton Hewitt, vainqueurs en double d’Arvind Parmar et Miles Maclagan 6-1, 6-3, 4-6, 6-2, ont permis à leur pays de dépasser le premier tour. Woodbridge, le vétéran de l’équipe, qui aborde sa 12ème saison de Coupe Davis, et le numéro un mondial Hewitt, son cadet de dix ans, avec lequel il n’est associé que depuis l’année dernière, n’ont pas éprouvé trop de difficultés pour dominer en deux heures la paire britannique. Les équipes gagnantes sont qualifiées pour les quarts de finale, du 4 au 6 avril. Les équipes perdantes jouent les barrages, du 19 au 21 septembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *