Coupe de la CAF : FAR et WAC en quarts

Coupe de la CAF : FAR et WAC en quarts

Ils sont les seuls clubs marocains encore en lice dans les compétitions africaines cette saison, et ils entendent le rester le plus longtemps possible. Ce week-end, tous les deux ont réussi haut les mains un passage aux quarts de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Les FAR et le Wydad, puisque c’est de ces deux clubs qu’il s’agit, ont en effet réussi à sortir leurs épingles du jeu face à deux équipes des plus reconnues sur la scène footballistique africaine. Les premiers sont allés arracher leur qualification de Stade El Menzeh à Tunis contre le Club Africain. Ce dernier, motivé par le nul réalisé à Rabat quinze jours plus tôt, a bien commencé la rencontre.
Les multiples actions de ses attaquants ont donné leurs fruits à la 25ème minute de jeu, Achraf Khalfaoui inscrivant un joli but de la tête. La suite allait conforter les Tunisiens dans leur confortable avance, puisque la première mi-temps s’est soldée en leur faveur (1-0). Le scénario de la deuxième partie était tout différent.
Les poulains de M’hamed Fakhir ont apparemment bien profité de la pause pour entamer une mi-temps qui allait tourner en leur faveur et durant laquelle ils se sont montrés beaucoup plus organisés. Ne lâchant pas prise, ils ont réussi à renverser la vapeur. La délivrance avait pour nom Ali Bouab, l’attaquant des FAR qui a égalisé à quatre minutes de la fin du temps réglementaire. Son tir des 30 m a été lâché par le gardien de but international du Club Africain, Azaez. Malgré un pressing soutenu lors du temps restant de la partie, les locaux, pourtant soutenus par un public des plus enthousiaste n’ont pas réussi à se rattraper. «Le Club africain a voulu profiter du nul blanc pour se qualifier, mais malheureusement sur une faute inattendue, les FAR ont égalisé. Dans le football, tout est possible », a déclaré le coach tunisien Youssef Zouaoui. Le score final (1-1) a donc permis aux leaders du championnat national de se qualifier aux quarts de finale de cette compétition, pour le plus grand plaisir de leur coach. «L’équipe des FAR mérite de se qualifier», a déclaré M’hamed Fakhir dans des propos relayés par l’agence MAP avant de se lancer dans une analyse technique de la rencontre. «A part les 20 premières minutes, on a bien maîtrisé le match. En deuxième mi-temps, on a joué presque dans le camp adverse. L’équipe s’est créé des occasions, sans pour autant les concrétiser. Le Club africain a opté pour un dispositif de 4-4-2 avec un milieu de terrain à géométrie variable. Quant à nous, il fallait maîtriser le milieu de terrain et ne pas laisser d’espaces aux joueurs clubistes qui sont très rapides et bons techniciens», a-t-il précisé. Samedi après-midi, c’était au tour de la deuxième équipe marocaine engagée sur la scène continentale de briller de feu. Devant le Stella d’Abidjan, le Wydad a également réussi une belle qualification aux quarts de finale.
Ce n’était pourtant pas une chose aisée, les Ivoiriens s’étant déplacés à Casablanca pour avoir le dernier mot. Le résultat de l’aller (0-0) laissait la porte ouverte à toute éventualité. Le keeper wdadi, Nadir Layaghri, a donc dû supporter le pressing ivoirien durant une bonne partie de la première mi-temps, jusqu’à la 43ème minute et le but marqué par Mohamed ben Halib. Après le retour des vestiaires, les attaquants du Stella Abidjan ont redoublé de vivacité s’acharnant contre le portier des Rouge et Blanc. Pour s’en sortir, ces derniers ont dû se limiter à des contre-attaques, menées notamment par Chemseddine Janabi et Abdelhaq Aït Laârif. Une tactique qui a donné ses fruits à la 89ème minute, le même Ben Halib ayant réussi un doublé en or. Quatre minutes plus tard, Paul Djiba a inscrit l’unique but ivoirien de la rencontre. Un but sans valeur puisque les Wydadis s’étaient déjà assurés de leur place en quart. «Nous devons donc cravacher dur en perspective des compétitions des quarts de finale…
J’invite le grand public casablancais à venir nombreux pour soutenir son équipe, au cours des prochains matches», a estimé le coach du WAC Mustapha Chahid.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *