Coupe de la CAF : Le Raja prend une option, la RSB peut encore y croire

Coupe de la CAF : Le Raja prend une option, la RSB peut  encore y croire

La meilleure opération de ce tour est à mettre à l’actif du Raja de Casablanca. Vainqueur 2-0 en Zambie sur le terrain de Zanaco, elle est la seule formation à s’être imposée loin de son fief.

Les matchs aller comptant pour les seizièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) se sont poursuivis  samedi à travers le continent. Peu de surprises ont été enregistrées. La logique a été en somme respectée et le suspense restera maintenu jusqu’aux matchs retour prévus les 17 et 18 avril.

A la maison, toutes les équipes ont pratiquement rempli leur contrat. Une petite victoire pour le petit poucet reversé de Ligue des champions, Williamsville, tombeur 2-0 des Equato-Guinéens du Deportivo Niefang a enchanté le public tout comme le succès, aussi, mais sur un score plus étriqué pour l’AS Vita Club qui a peiné pour se défaire du CS La Mancha (1-0) dans ce derby RDC-Congo.

Mais la meilleure opération de ce tour est à mettre à l’actif du Raja de Casablanca. Vainqueur 2-0 en Zambie sur le terrain de Zanaco, elle est la seule formation à s’être imposée loin de son fief. A Lusaka, les Verts n’ont pas donné le meilleur d’eux- mêmes mais ont fini pourtant par gagner. En manque d’efficacité en première période, l’attaque du Raja ne parvenait pas à concrétiser les nombreuses occasions qu’elle s’est créées. Ce n’est qu’en seconde période qu’elle s’est montrée plus dangereuse. Elle est parvenue à faire la différence dans la demi-heure grâce à Mahmoud Benhalib auteur du premier but à la 68ème minute et Zakaria Hadraf qui corse l’addition quelques instants plus tard. Une victoire importante qui permettra au Raja de disputer assez sereinement le match retour au complexe sportif Mohammed V. 

Tout l’inverse de la Renaissance Sportive de Berkane qui s’est inclinée au stade Léopold Sédar Senghor à Dakar sur le score de 3 buts à 1 contre l’équipe sénégalaise de Génération Foot. Pourtant, la RSB a su absorber la pression et même à secouer les filets dès la 37ème minute du jeu par le truchement de la révélation du CHAN Ayoub El Kaabi. Mais les Sénégalais, au retour des vestiaires, ont déjoué tous les pronostics en montrant un nouveau visage incisif qui a décontenancé les hommes de Mounir Jaâouani.

Ils ont remarquablement renversé la vapeur grâce à Amadou Dia Ndiaye, auteur d’un triplé express (50e, 59e, 64e). La RSB aura l’occasion de se rattraper et inverser la tendance dans 10 jours au match retour.

A la fin de la rencontre, le coach a souligné les erreurs de son équipe. «On a péché par un excès de confiance en défense. Les deux premiers buts sénégalais ont été de vrais cadeaux. On s’attendait à un match difficile et cela a été le cas», a-t-il dit.

«La première mi-temps était en notre faveur. On a raté énormément de buts. On a voulu gérer notre avantage, mais les joueurs manquent d’expérience africaine. On a voulu arracher le nul (1-1), mais notre consolation est d’avoir réussi à marquer un but à l’extérieur», analyse-t-il. Sans baisser les bras ni perdre espoir, Mounir Jaâouani croit en une possible «remontada» à Berkane.

«ça va être un autre match à Berkane. J’appelle le public à venir nombreux nous supporter. On va jouer nos cartes jusqu’aux dernières minutes et pourquoi pas réussir une remontada et assurer notre qualification», a-t-il positivement déclaré.

A El Kaabi et consorts de sortir le grand jeu pour une qualification pour la phase de poules.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *