Coupe de la Confédération: Le FUS évite le TP Mazembe en demi-finale

Coupe de la Confédération: Le FUS évite le TP Mazembe en demi-finale

En Coupe de la Confédération, les dés sont jetés. L’identité des deux équipes qualifiées pour le dernier carré était connue certes, mais il était question surtout lors de la dernière journée de la phase de poule disputée les mardi et mercredi de déterminer leur classement.

Et le dernier mot est revenu au FUS de Rabat qui a terminé premier du groupe devant son adversaire du jour l’Etoile du Sahel. Le deal pour les deux protagonistes était de décrocher la première place pour profiter d’une demi-finale plus clémente.

Les visiteurs avaient besoin de la victoire alors que les locaux pouvaient se contenter du nul. Contraints de surprendre les Fussistes chez eux pour leur chiper la tête de poule, les Tunisiens n’y sont pas parvenus, se contentant du match nul (0-0).

Ce résultat a fait les affaires des nationaux qui gardent la première place du groupe et affronteront donc le deuxième de l’autre poule, le MO Bejaia, qualifié de dernière minute, dans un derby maghrébin en demi-finale. Amputée des deux tiers de ses titulaires habituels mardi, l’ESS devra, quant à elle, en découdre avec le TP Mazembe dans un choc qui va mettre aux prises le dernier vainqueur de la Ligue des champions à celui de la Coupe de la CAF ! Une rencontre à suivre de très près. Dans les détails, dos au mur au coup d’envoi, l’ESS se trouvait contrainte de faire le jeu, obtenant un nombre impressionnant de coups-francs à proximité de la surface de réparation du FUS mais sans parvenir à porter le danger pour autant.

En revanche, du côté des locaux, les occasions étaient légion et des fois étrangement ratées. A l’instar d’une sérieuse occasion qui s’est offerte à Badr Boulahroud, lequel a inexplicablement envoyé son tir dans les nuages après avoir réussi à se défaire du gardien adverse Jbali.
Sur un corner, ce même portier sauvait ensuite les meubles sur une tête fussiste, puis sur un  centre-tir de Yusupha Njie contré, passant tout près des buts tunisiens. De nombreuses absences ont affecté l’effectif. Le coach a aligné une formation bis face à laquelle Walid Regragui a décidé de jouer la carte de la prudence et ne pas sous-estimer son adversaire capable à tout moment de créer la surprise. D’ailleurs au retour des vestiaires, l’ESS reprenait du poil de la bête mais la frappe de Godspower était facilement captée par El Houasli. Ensuite un autre centre du virevoltant Marwen Tej était dévié in extremis en corner par la défense marocaine et qui était à deux doigts de tromper son propre gardien. Le FUS terminait ensuite tranquillement la rencontre le regard vers le futur. Place désormais aux demi-finales avec la manche aller les 16-18 septembre et le retour les 23-25 septembre.

A noter que l’autre représentant du football national, le Kawkab de Marrakech, engagé au sein du même groupe que le FUS n’est pas parvenu à enregistrer des résultats probants et s’est vu éliminer en compagnie du Ahly Tripoli.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *