Coupe des Confédérations : Le choc des stars

Coupe des Confédérations : Le choc des stars

Pour l’Allemagne, l’infatigable Oliver Khan sera une nouvelle fois dans les buts, alors que sur le terrain il faudra surveiller Michael Ballack, aux performances en dents de scie mais toujours capable de faire basculer un match.
Les grands absents sont d’abord le buteur de Brême Miroslav Klose et le milieu de Liverpool Dieter Hamann, tous deux blessés.
Avec l’Argentine, ce sera les grands débuts en Europe du surdoué Carlos Tevez, 20 ans, appelé à devenir une grande vedette. Spectateurs et recruteurs auront les yeux sur lui. On pourra également suivre les vedettes évoluant en Espagne Juan Roman Riquelme et Pablo Aimar. Parmi les grands absents, le buteur Hernan Crespo a demandé une dispense pour fatigue. Le défenseur et capitaine Roberto Ayala, qui revient de blessure, veut préparer sa prochaine saison. L’Australie arrive avec le grand retour de Mark Viduka qui n’a joué que dix minutes cette saison avec Middlesbrough (ENG) en raison de problèmes au dos et aux ischio-jambiers. A suivre aussi Brent Emerton, John Aloisi et Tim Cahill. Cette équipe déplorera l’absence de Harry Kewell, blessé et récemment opéré des adducteurs. Quant au Brésil et même si de nombreuses vedettes sont absentes, il reste quand même Ronaldinho, Kaka, Adriano… Sans parler de Gilberto, Edu ou Dida. Mention spéciale pour Robinho, le prodige de Santos, convoité par le Real Madrid (ESP) et que l’on compare déjà à Pelé ou Maradona.
Seront toutefois absents presque une équipe entière, avec Ronaldo, Cafu, Roberto Carlos, qui n’avaient pas envie de jouer. Alex, Ricardinho et Grafite sont blessés. Pour la Grèce, on prend les mêmes et on recommence. Angelos Basinas, Theo Zagorakis, a qui devait initialement manquer deux matches à cause du barrage de maintien en première division italienne avec Bologne mais qui a été libéré lundi, et bien sûr Angelos Charisteas seront au rendez-vous. Le défenseur Traianos Dellas (AS Rome/ITA), un des artisans de la victoire grecqueÓlors de l’Euro-2004, est blessé.
Le Japon débarque avec les deux Nakata, Hidetoshi et Koji, et Shunzuke Nakamura sont les joueurs les plus connus d’une équipe dont une des vedettes n’est autre que le sélectionneur: le Brésilien Zico. Les Japonais seront toutefois diminués par l’absence de Yoshito Okubo, la star naissante, joueur de Majorque (ESP), qui n’a pas été retenu par Zico. Alors que Shinji Ono (Feyenoord Rotterdam/PBS) est blessé. Pour le Mexique, et depuis son départ de Monaco, Rafael Marquez a pris une dimension nouvelle au FC Barcelone (ESP) et en équipe nationale. Le grand absent n’est autre que Cuauhtémoc Blanco qui s’est dit "saturé et fatigué", et n’a pas voulu honorer sa sélection. La Tunisie, championne d’Afrique, est presque au complet avec notamment Hatem Trabelsi, José Clayton et Santos. L’occasion aussi de découvrir Issam Jomaa, grand espoir du football tunisien, nouvelle recrue. Le défenseur et capitaine Khaled Badra ne fera pas le voyage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *