Coupe du monde des clubs : Le Real Madrid rafle la mise à Marrakech

Coupe du monde des clubs : Le Real Madrid rafle la mise à Marrakech

 Aucun supporter du club espagnol n’oubliera l’année 2014 que vient de terminer le club espagnol en beauté en remportant -avec la manière- cette Coupe en terre marocaine. Au Grand Stade de Marrakech, les Merengue ont battu en finale les Argentins de San Lorenzo sur le score de 2 buts sans riposte. Ils ont profité du soutien inconditionnel de leurs nombreux supporters au Maroc au point de donner carrément l’impression aux joueurs espagnols comme s’ils jouaient à domicile.

Le spectacle a donc trouvé agréablement place dans les gradins mais aussi sur la pelouse.
D’entrée de match, les poulains d’Ancelloti ont failli ouvrir la marque par le truchement de Karim Benzema, qui, sur une passe millimétrée de Cristiano Ronaldo, a raté de justesse un but dans la surface de réparation.
Le compartiment offensif madrilène accentua le pressing sur les hommes d’Edgardo Bauza.
Au fil des minutes, le match, officié par le Guatémaltèque Walter Lopez, s’est transformé en véritable attaque-défense et les efforts des Madrilènes ont fini par payer grâce au défenseur central, Sergio Ramos, qui a réussi à forcer le verrou adverse et marquer de la tête (37e) sur un corner exécuté par Toni Kroos.

Au second half, le rouleau compresseur madrilène reprit du service et enchaîna les assauts. Cristiano et consorts sont parvenus à doubler la mise par l’intermédiaire de Gareth Bale qui a contrôlé avec maestria son ballon avant de lancer une frappe ciblée ayant trompé la vigilance du gardien argentin.
A l’issue de cette 11e édition, le titre du meilleur joueur du tournoi a été attribué à l’Espagnol Sergio Ramos, avec à son actif 2 buts, devant Cristiano Ronaldo (2e place), tandis que le titre du meilleur gardien de but est revenu à Iker Casillas. Le Néo-Zélandais Ivan Vicelich a obtenu la troisième place. En demi-finales, les Madrilènes ont écrasé les Mexicains de Cruz Azul sur le score sans appel de 4 buts à 0, alors que San Lorenzo avait éliminé les Néo-Zélandais d’Auckland City, révélation de cette édition.
En match de classement pour la 3e place, Auckland City a pris le dessus sur Cruz Azul par 4 tirs buts à 2, temps réglementaire (1-1) pour rafler une somme de 2,5 millions de dollars, alors que le Real Madrid et San Lorenzo ont respectivement empoché 5 et 4 millions de dollars.
Le Real remporte ainsi sa 22ème victoire consécutive, clôturant en beauté une des plus belles années de son histoire avec déjà trois titres à son actif – Ligue des champions de l’UEFA, Supercoupe d’Europe et Coupe du Roi. Grâce à cette victoire, le Real Madrid n’est plus qu’à trois longueurs d’une entrée dans le Livre des records. S’il atteint les vingt-cinq matches gagnés de rang, il effacera des tablettes le club brésilien de Coritiba, auteur de 24 victoires d’affilée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *