Coupe du monde des clubs : Le Wydad sort par la petite porte

Coupe du monde des clubs : Le Wydad sort  par la petite porte

Il s’est incliné face au CF Pachuca

Abdelatif Nouceir et ses coéquipiers ont craqué pendant les prolongations sur l’unique but signé Guzman à la 112e minute qui a battu le gardien Laaroubi sur un coup de tête.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, disait de Lamartine. Cette citation a consommé toute sa teneur lors de la rencontre ayant opposé samedi au stade Cheikh Zayed à Abou Dabi aux Emirats Arabes Unis le Wydad de Casablanca au champion de la Concacaf CF Pachuca. Le représentant africain n’était pas au complet. Il a joué sans l’une de ses principales pièces maîtresses qui avait fortement contribué au sacre de champions d’Afrique qu’est Mohamed Ounajjem. Son absence était palpable au point que le Wydad s’est montré sans grand danger pour son adversaire lequel était d’ailleurs largement à la portée.

D’entrée de jeu, le Wydad a cherché à imposer un style de jeu dans le but de destabiliser son adversaire. Mais c’était sans compter sur l’expérience des Mexicains qui n’en sont pas à leur première participation au Mondial des clubs contrairement aux Rouges.

Intelligemment, ils ont absorbé les attaques des Wydadis et les ont poussés à commettre des erreurs qui vont s’avérer fatales. Après un quart d’heure où l’avantage était en faveur du Wydad, CF Pachuca a pris le contrôle de la partie, utilisant tour à tour des contre-attaques furtives, et des tirs de loin. En revanche les Rouges ont donné l’impression que leur objectif était uniquement de ne pas encaisser et non pas de chercher des buts. Les spectateurs s’interrogeaient sur l’efficacité offensive. Les quelques occasions que se créait le Wydad ne trouvaient pratiquement pas de joueurs dans la surface de réparation, chose qui a avorté toute tentative et permis au gardien quadragénaire Oscar Perez de garder son maillot clean, car il a très peu transpiré.

La seconde période était totalement différente de la première. CF Pachuca avait la ferme intention de plier l’affaire sans faire appel aux prolongations. Les joueurs du Wydad commencèrent à se replier en défense et à perdre des ballons faciles. C’est ainsi que Brahim Nakache commet une deuxième faute qui lui a valu l’exclusion. Amoindri de leur capitaine, les poulains de Houcine Ammouta persévèrent en défense jusqu’au coup de sifflet final.
En prolongation, la fatigue a commencé à se faire sentir et la vigilance n’était plus de mise. Abdelatif Nouceir et ses coéquipiers ont craqué pendant les prolongations sur l’unique but signé Guzman à la 112e minute qui a battu le gardien Laaroubi sur un coup de tête. Malgré cette défaite, le Wydad s’est montré dur à cuire comme l’a reconnu l’entraîneur du CF Pachuca Diego Alonso exprimant son admiration pour la formation du Wydad qui a lutté pendant 50 minutes sans leur capitaine. Pachuca jouera la demi-finale face à Gremio, vainqueur de la Copa Libertadores alors que le WAC disputera mardi le match pour la 5e place contre Urawa Red Diamonds.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *