Coupe du trône du Billard

Coupe du trône du Billard

La queue de billard brillera aujourd’hui de mille feux, à l’occasion de la dernière confrontation de la saison, comptant pour la Coupe du Trône, première édition. Trois semaines successives auront été nécessaires pour désigner les fines cannes qui se disputeront les phases ultimes de ce trophée. En effet, les éliminatoires se sont déroulées durant toute cette période au niveau des clubs, à travers tout le pays, où les adhérents se sont mesurés les uns aux autres lors de matchs serrés menant, au bout du compte, à la salle Ahmed Bensouda à Ben M’sik, où se tiennent les phases finales. Hier déjà, ils n’étaient plus que 18 clubs sur les 25 existants, à rester en lice pour cet événement premier du nom. Chaque club dispose d’un nombre déterminé de joueurs devant le représenter. «Le nombre de représentants de chaque club dépend de l’importance de celui-ci, sa superficie et surtout le nombre de ses adhérents, ainsi que le nombre des fins joueurs qu’il recense», explique Abderzzaq Fahim, président de la Fédération royale marocaine des sports de billards et snooker (FRMSBS). Fahim indique que les huit premiers au classement national, suivant le premier Championnat du Maroc qui s’est déroulé il y un mois, jour pour jour, sont d’office qualifiés aux phases finales de la Coupe du Trône. Il est à noter, dans ce contexte, que les meilleurs clubs, totalisant un nombre important de fins joueurs, sont dispatchés entre Casablanca, Rabat, Meknès et Agadir. À l’instar du Championnat national, la Coupe du Trône se dispute également selon le même règlement, celui fixé par Fédération internationale, The Confederation of Billard. Il s’agit du jeu direct avec annonce. En d’autres termes, le jeu consiste à envoyer la balle directement dans la poche, en annonçant préalablement de quelle poche il s’agit. Les matchs débuteront vers 10h et se poursuivront jusqu’aux environs de 20h. la compétition se clôturera avec la remise des prix aux vainqueurs. «C’est un véritable honneur que d’organiser ce trophée qui est d’une portée symbolique et qui coïncide avec cet heureux événement qu’est l’intronisation de Sa Majesté Mohammed VI. D’autant plus c’est le deuxième événement que nous organisons en l’espace d’un mois», a affirmé Fahim à ALM. Toute jeune qu’elle est, la FRMSBS en est, en effet, à son deuxième défi. Créée il y a à peine quelques mois, la jeune fédération s’est d’abord attelée à l’organisation du premier Championnat du Maroc de billard. Un événement qui a été une réussite manifeste et qui avait désigné Fouzia Mouhib et Amine Hamzoui, en qualité de champions du Maroc, c’était les 28 et 29 juin. La création d’un organe légal régissant le sport de billard était une première et faisait office de voie du salut pour cette discipline. Lesté des pires maux de la terre, le billard avait tout bonnement été relégué à une activité pour délinquants. L’état lamentable des salles de jeu, ainsi que les activités néfastes qui gravitaient autour ont sérieusement entaché sa réputation. Avec une fédération légalement reconnue, les membres de son bureau ambitionnent de redonner à ce sport ses lettres de noblesse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *