Coupe du Trône : Les FAR en finale

Dans une demi-finale, qui n’a pas tenu toutes ses promesses, les FAR de Rabat ont fait l’essentiel en arrachant, samedi soir, leur billet pour la finale de la Coupe du Trône, édition 2003-2004, après leur victoire sur la Jeunesse Massira sur la petite, mais précieuse marque de 1 à 0. En s’imposant face aux protégés de Saâd Dahane, qui n’est autre que l’ex-adjoint de M’hamed Fakhir, les coéquipiers d’Ajeddou ont décroché, pour la deuxième année consécutive, leur ticket pour la finale de la Coupe du Trône. Une finale que les Militaires attendent avec beaucoup d’impatience, surtout après la déroute de l’année dernière face au Raja de Casablanca et qui leur a coûté le titre.
À travers cet exploit, les coéquipiers de Zarouali veulent renouer avec le succès, arracher une place dans les prochaines compétitions africaines et faire oublier leurs supporters la débâcle de la saison dernière. Qualifiée, l’équipe des FAR affrontera le vainqueur de la rencontre WAC-FUS, qui devait se dérouler hier après-midi au Complexe Sportif Mohammed V à Casablanca. Si jamais les Rouge et Blanc s’imposent face aux Rbatis, on aura droit au même scénario que l’année dernière. À rappeler que la saison dernière, les FAR, menés par M’hamed Fakhir, avaient battu les coéquipiers de Louissi par 1 à 0. En cas de victoire face au FUS, le Wydad de Casablanca, club le plus titré au Maroc, aura l’occasion de prendre sa revanche et en même temps glaner un titre qui lui échappe depuis quelques saisons.
Depuis son arrivée à la tête du club, Jacky Bonnevay a dû revoir et corriger l’effectif du WAC. Après avoir fait connaissance de ses joueurs, le Français a choisi la ville de Saint-Etienne, comme lieu de concentration, pour préparer sa nouvelle saison. Un stage, rappelons le, qui a été marqué par la défection de trois joueurs : Kobi, Kaoutar et Boubghi. Une nouvelle saison qui démarre, donc, sur les chapeaux de roues. Pour la demi-finale de la Coupe du Trône, qui est d’ailleurs sa première rencontre officielle en attendant la reprise du championnat le 19 septembre prochain, le staff technique des Rouge et Blanc ne veut pas rater le coup, d’autant plus que le club veut se réconcilier avec son public après des années de vaches maigres.
La rencontre des demi-finales est d’une importance capitale pour l’entraîneur français. Une victoire face au FUS est de nature à donner plus de confiance et de motivation pour les joueurs avant l’entame du championnat. Idem pour la formation militaire, qui pour la deuxième année d’affilée, disputera une finale de la Coupe du Trône. Une finale qui, selon Saïd Belkhayat, président de la commission des programmations et des compétitions, aura lieu le 9 octobre prochain, soit la veille de la rencontre Guinée-Maroc, comptant pour les éliminatoires combinées de la CAF et du Mondial 2006.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *