Coupe du Trône : les uns et les autres

Coupe du Trône : les uns et les autres

Avec les chocs entre la Renaissance de Berkane et l’Ittihad de Tanger,  d’une part, et le Raja de Casablanca et le Moghreb de Fès, d’autre part, l’affiche de ces demi-finales aller offre aux amoureux du ballon au panier deux plats sportifs alléchants avec au menu quatre statures du basket-ball national et des duels ouverts à tous les pronostics.
Ces quatre équipes entameront ces joutes avec des ambitions diverses.
Pour les uns, ajouter un autre trophée à une armoire déjà garnie. C’est le cas du MAS, quintuple vainqueur (1988-1989, 1991-1992, 1994-1995, 1995-1996,  1996-1997) qui aspire à renouer avec sa gloire d’antan. Idem pour le Raja,  double vainqueur (1998-1999 et 2000-2001) qui se lancera en quête d’un  troisième sacre. Pour l’Ittihad de Tanger et la Renaissance de Berkane, deux puissances montantes du basket-ball marocain, il est peut-être temps de s’adjuger un trophée qui manque toujours à leur palmarès.
Les clubs berkani et casablancais, qui accueillent les premiers, chercheront à tirer au maximum profit de l’avantage du terrain et du public pour se mettre en poche un écart de buts considérable en prévision de la phase retour. Un objectif qui se heurtera aux ambitions des visiteurs qui se déploieront crânement pour minimiser les dégâts, voire surprendre leur hôte. Des matches de demi-finales, mais également des retrouvailles avec en toile de fond des rivalités et des "comptes sportifs" à régler entre des formations qui se connaissent parfaitement.
Ainsi, la Renaissance de Berkane et l’Ittihad de Tanger s’affrontent une semaine après leur rencontre de la 16è journée du championnat national,  disputée à Tanger.
Entre les deux équipes, c’est un vrai dialogue de géants qui s’est engagé  cette saison: Les Berkanais avaient "ouvert les hostilités" en étant les  premiers à battre le club du Détroit en championnat (aller), ce à quoi les Tangérois ont répondu par une victoire à l’américaine au retour (115-106). Le match de la coupe sera, inéluctablement, la prolongation de cet échange passionnant. Pour avoir le dernier mot, chacun des deux adversaires comptera sur les services d’un groupe jeune et homogène conduit, côté berkanais, par le tandem Mustapha Khalfi et Hicham Amrallah, et côté tangérois, par le trio  Kejaj-Bouzidi-Tounsi. La deuxième demi-finale ne sera pas moins relevée. Les "Jaunes" tenteront de se remettre de leur "complexe vert": le Raja avait privé par deux fois le MAS du trophée et l’a battu en championnat national à l’aller et au retour. Le Raja, pour sa part, jouera pour confirmer sa suprématie. Les deux équipes ont entamé le championnat du mauvais pied, mais n’ont pas tardé à se ressaisir et revenir en course. Une victoire en Coupe serait, dans ce contexte, la bienvenue dans la mesure où elle boosterait le moral des joueurs pour bien terminer la saison. La Renaissance de Berkane, le Raja de Casablanca, le Moghreb de Fès et l’Ittihad de Tanger étaient arrivés à ce stade de la compétition après leur victoire en quarts de finale, respectivement, sur le Wydad de Casablanca, le Tihad Sportif, Amal Essaouira et le FUS Rabat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *