Coupe du Trône : Place aux choses sérieuses !

Coupe du Trône : Place aux choses sérieuses !

Fin d’aventure pour certains, et grand ouf de soulagement pour d’autres. La phase des seizièmes de finale de la Coupe du Trône terminée, les rescapés s’entraînent déjà pour les huitièmes qui auront lieu dès demain. 

La tâche n’était pas de tout repos pour l’ensemble des équipes qui ont dû cravacher dur pour poinçonner le ticket de la qualification. 

Le Raja de Casablanca par exemple était jusqu’à la 85ème minute du jeu exclu de la compétition par une vaillante Jeunesse Massira. Ce match, d’un niveau moyen, a connu un renversement de la situation vers la fin du temps réglementaire. Bien que les locaux aient entamé la rencontre d’une belle manière suite à une belle réalisation de Bilal Thali, qui a surpris le portier Zniti par un lob du milieu du terrain, les Verts croyaient toujours à leur qualification. Leur nouvelle recrue, Youssef Kadioui a réussi d’abord à concrétiser leurs vœux en inscrivant le but d’égalisation à la 87ème minute en trompant de loin le gardien de la JSM avant de récidiver, dans le temps additionnel, en marquant sur un joli coup franc le but de la victoire synonyme de qualification à la faveur du nombre de buts inscrits à l’extérieur. 

Néanmoins, malgré la qualification, le niveau des Rajaouis est en deçà des attentes du public. Ils affronteront en huitièmes de finale un Kacm en bonne santé, lequel a confirmé en retour sur la pelouse de Jeunesse Kasbat Tadla. 

Plus tôt dans l’après-midi du samedi, et dans une rencontre très disputée, l’AS-FAR s’est qualifié malgré sa défaite à domicile face au Moghreb de Tétouan (2-4), à Rabat et ce, à la faveur de sa victoire à l’aller (0-3). A Agadir aussi, le rythme du face à face HUSA-DHJ était très élevé. Les Doukkalis sont parvenus à battre leur adversaire du jour par 4 tirs au buts à 1. Les buts du temps réglementaire ont été inscrits par Yassin Bissati (11è) et Abdelhafid Lirki (67è, penalty), pour le Hassania, et l’Ivoirien Topio Coulibaly (61è), en faveur des Jdidis. Les deux équipes ont dû recourir à la séance de tirs au but après égalité sur l’ensemble des deux matchs.

Cette même séance a du départager le Rachad Bernoussi et le Stade Marocain (amateurs). Le Rachad a poinçonné son ticket après avoir battu à domicile les visiteurs par 8 tirs au but à 7, après les nuls blancs (0-0) dans le temps réglementaire et lors du match aller.

Si le Rachad a compté sur les tirs au buts, le KAC Kenitra lui a compté sur l’unique but marqué à domicile face à la RS Berkane par le biais de Abderazak Mnasfi. Il se qualifie ainsi grâce au nombre de buts inscrits à l’extérieur (défaite 2-1 à l’aller). Ainsi, la RSB ne pourra pas ressusciter l’exploit de la dernière édition où elle a pu terminer finaliste. 

Les autres rencontres se sont soldées par la qualification de l’Olympic de Safi, de l’Ittihad de Tanger, de l’Olympique Khouribga, du Chabab d’Al-Hoceima, de l’Union de Mohammedia (amateurs), du Chabab Atlas Khénifra, du Youssoufia de Berchid et du FUS de Rabat.

Rares sont les éditions qui connaissent le respect de la logique en Coupe du Trône. Cependant, si celle de 2014-2015 a pris le chemin du plus fort, il faut signaler que plusieurs grandes écuries étaient passées à deux doigts d’une disqualification certaine. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *