Coupes africaines de football: Des sparring-partners de qualité pour les clubs marocains

Coupes africaines de football: Des sparring-partners de qualité pour les clubs marocains

Le Wydad de Casablanca, seul représentant national après l’élimination de l’Olympique de Khouribga au tour précédent, reprendra l’aventure avec un esprit assez confus. Après avoir laissé filer le titre de champion du Maroc, le club a procédé à plusieurs changements et a subi en même temps certaines pressions.

La prestigieuse Ligue des Champions d’Afrique reprend ses droits. Arrivées à un nouveau stade de la compétition qu’est la phase de poules, les équipes sont conscientes que l’âpreté serait à son summum puisque soulever le Graal vaut toutes les peines du monde.

Le Wydad de Casablanca, seul représentant national après l’élimination de l’Olympique de Khouribga au tour précédent, reprendra l’aventure avec un esprit assez confus. Après avoir laissé filer le titre de champion du Maroc, le club a procédé à plusieurs changements et a subi en même temps certaines pressions.
Pour la première sortie qui l’opposera à ASEC Abidjan ce samedi, le banc de touche des Rouges connaîtra l’absence de Roberto López Ufarte. L’ex-entraîneur adjoint de John Toshack a été limogé mardi et sera remplacé par Moussa Ndaw, ancienne star du Wydad dans les années 90. Le Sénégalais est de retour à la maison après une expérience de 6 mois à la tête du Chabab de Mohammedia. Le limogeage d’Ufarte est un avertissement aussi au Gallois qui pourrait lui aussi être écarté de son poste en cas de mauvaise performance lors des prochaines rencontres sur lesquelles le club mise énormément.

Autre nouvelle qui aurait chamboulé les desseins du Wydad est l’éventuel échec du transfert de Chikatara. Annoncé en grande pompe depuis des mois, il semblerait que le club n’a pas réglé les frais du transfert à temps, de ce fait ses dirigeants ont activé une clause dans le contrat du joueur, comme l’a déclaré le président de Sharp, où évolue le Nigérian.
Entre-temps, d’autres équipes sud-africaines ainsi qu’égyptiennes ont noué des contacts avec le jeune attaquant. Les supporters des Rouges comptaient sur l’apport offensif de l’international nigérian dans la Ligue des champions africains pour remplacer le vide cruel laissé par Evona. Néanmoins, le Wydad peut respirer avec quelques bonnes nouvelles notamment concernant le théâtre qui abritera ses rencontres à domicile.

Privé de son stade, fermé pour travaux, le Wydad aurait choisi le complexe Moulay Abdellah pour y disputer les rencontres de cette compétition. Ondama et ses coéquipiers qui ont joué leurs derniers matchs au Grand stade de Marrakech, auraient tranché pour Rabat afin d’y accueillir leurs adversaires africains, surtout que la première empoignade à domicile des Rouge et Blanc aura lieu la fin de ce mois. La direction du WAC aurait pris cette décision pour favoriser le déplacement des supporters en masse, sachant que la distance entre ces deux villes est plus courte.

Par ailleurs, au niveau de la Coupe de la Confédération, les chances nationales seront défendues par deux formations. Par chance ou par malheur, le FUS de Rabat et le Kawkab de Marrakech ont hérité du même groupe. Au top de leur forme, les champions du Maroc disputeront dimanche leur premier test à domicile en ayant un seul objectif : poursuivre imperturbablement leur saga de réussites. L’entraîneur Oualid Regragui a mis en place un programme spécifique d’entraînement qui prend en considération l’effort fourni durant toute cette saison. Face au Ahly Tripoli, les Fussistes veulent démarrer ce tour sous de bons auspices.
Quant au KACM, qui évoluera  ce vendredi également at home, il aura la tâche plus dure face à l’Étoile du Sahel. Les multiples participations aux différentes compétitions africaines ont aiguisé l’expérience de cet adversaire réputé par sa solidité.

Pour être à la hauteur des attentes, le club marrakchi a procédé à des opérations de recrutement massives pour renforcer son effectif. Suite à une saison catastrophique, le KACM a fait appel à son ancien sociétaire Noureddine El Gourch qui a porté les couleurs du club il y a quatre saisons et qui était, soit dit en passant, très déterminant pour faire remonter l’équipe parmi l’élite grâce à ses 20 buts. Il se fera rejoindre par d’autres éléments que Benabicha estime dignes d’être alignés, notamment Oussama Safa, Ismael Jamiq, Jalal Tach, Oussmane Santoura et Mehdi Dehbi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *