Coupes africaines de football : Le FUS et le WAC ratent le coche, l AS FAR au forceps

Coupes africaines de football : Le FUS et le WAC ratent le coche, l AS FAR au forceps

Les récents résultats décevants de nos clubs en compétitions africaines confirment que rien ne va plus au football national. Ainsi le FUS de Rabat est sorti sans gloire de la Ligue des champions africaines éliminé, samedi à Abidjan, en huitièmes de finale, en faisant match nul 0-0 contre le club ivoirien de Séwé Sport.
Le club rbati était incapable de gagner face à une modeste équipe de Côte d’Ivoire visiblement prenable. Les Ivoiriens se sont qualifiés grâce au but inscrit au complexe sportif Moulay Abdellah au match aller (1-1).
Les hommes de Jamal Sellami seront donc reversés en Coupe de la CAF. «Nous avons eu un match difficile. Les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Nous avons eu des occasions franches pour scorer mais, par manque de concentration, nous n’avons pas pu les concrétiser. Le groupe est en pleine reconstruction et, comme nous allons être reversés en huitièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération africaine de football, nous avons encore du travail à faire», a indiqué Jamal Sellami, l’entraîneur du FUS.
En Coupe de la CAF, l’AS FAR s’est qualifiée au forceps au prochain tour après sa victoire samedi sur Azam de Tanzanie (2-1). Les Militaires n’ont réussi leur qualification que parce que leur adversaire, un modeste club du Mozambique, a raté un pénalty en fin de match. Ils devront jouer un match de barrage pour continuer l’aventure africaine. Les hommes de Abderrazak Khairi qui ont évolué à dix depuis la 35è minute après l’expulsion de Achakir l’ont emporté grâce aux réalisations d’Abderrahim Achakir (11è s.p) et Moustapha Allaoui (43è), alors que les visiteurs avait ouvert la marque par l’intermédiaire de l’attaquant ivoirien Jean Willfred Bocco (7è). Pour sa part, le WAC n’a pas pu éliminer également un modeste club tanzanien. En effet, les Rouges ont quitté l’aventure africaine, malgré leur victoire 3-1 contre Liga Muçulmana du Mozambique (aller: 0-2), dimanche au complexe sportif Mohammed V de Casablanca en match de huitièmes de finale. Les buts de Khalid Sekkat (16è) et Fabrice Ondama (45è, 66è) étaient insuffisants pour les hommes de Baddou Zaki, l’attaquant mozambicain Zinedine Chavango (39è) ayant rendu encore plus insurmontable le handicap des deux buts encaissés à l’aller. Officiée par l’arbitre algérien Mohamed Bennouza, cette rencontre a été disputée devant un public peu nombreux, une affluence inaccoutumée pour les matchs du WAC en Coupes africaines. Le tirage au sort des huitièmes de finale bis aura lieu le 14 mai au Caire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *