Coupes africaines : Les clubs marocains à la quête d’une nouvelle qualification

Coupes africaines : Les clubs marocains à la quête  d’une nouvelle qualification

Le Raja pourrait compter grandement sur le soutien de son public afin de surmonter l’obstacle namibien de Africain Stars. Le nul précieux arraché à l’extérieur permettra à Garrido et ses hommes de disputer le match retour avec sérénité.

Les poids lourds de la Ligue des champions de la CAF se donnent un nouveau rendez-vous ce week-end.

Ainsi, Mamelodi Sundowns et le Wydad de Casablanca se rencontreront ce samedi pour le compte du groupe A au stade Lucas Moripe de Tshwane. Les champions africains en 2016 de Sundowns ont débuté leur campagne avec une défaite 2-1 contre les Nigérians Lobi Stars le week-end dernier.

L’entraîneur Pitso Mosimane exigera certainement une réponse ferme de la part de son équipe, même si celle-ci est actuellement surchargée. Mercredi soir, les champions d’Afrique du Sud ont disputé un match de championnat national et ont peu de temps devant eux avant cette rencontre difficile. Une aubaine donc pour le Wydad qui a eu une semaine de repos depuis son éclatante victoire lors de la première journée sur le score de 5 buts à 2 contre Asec Mimosas. Les deux formations se passeront des présentations. Sundowns et Wydad se sont rencontrés plusieurs fois ces dernières années. Le Wydad a mis fin au règne des Sud-Africains en tant que champions d’Afrique avec une victoire aux tirs au but en quart de finale de la Ligue des champions 2017.

Les équipes se sont également affrontées à deux reprises lors de la phase de groupes de la compétition de 2018, le match à Tshwane se terminant par un match nul (1-1) et le retour à Casablanca s’est soldé par 1 à 0 en faveur des hôtes. L’autre match du groupe A de ce week-end mettra aux prises, dans un derby ouest-africain à Abidjan, samedi, l’Asec Mimosas et Lobi Stars.

Si le Wydad est l’unique club marocain à être engagé en Ligue des champions, les couleurs nationales sont défendues par quatre formations en Coupe de la Confédération.

A commencer par l’Ittihad de Tanger dont la mission face au Zamalek est, bien qu’elle soit compliquée, n’est in fine pas impossible. Tous les scénarios sont possibles. Après s’être quittés sur un score vierge à Tanger, les deux adversaires n’ont d’autres choix que de sortir le grand jeu et plier l’affaire sans faire appel aux séances fatidiques des tirs au but.

Hormis l’IRT, les trois autres clubs marocains disputeront tous les 16è de finale bis-retour à domicile.

Le Raja pourrait en effet compter grandement sur le soutien de son public afin de surmonter l’obstacle namibien de Africain Stars. Le nul précieux arraché à l’extérieur permettra à Garrido et ses hommes de disputer le match retour avec sérénité.

Idem pour le Hassania d’Agadir qui a décroché une importante victoire sur la pelouse de Jimma Aba Jafar. Les Gadiris ont fait l’essentiel en l’emportant sur les locaux 1-0. L’unique but de la rencontre a été l’œuvre de Zouhir Chaouch à la 71è minute. Fort de ce succès, le HUSA n’aura qu’à consolider ses acquis et gérer convenablement les 90 minutes que devrait durer théoriquement le match.

Enfin, la Renaissance de Berkane est appelée à doubler d’effort pour accéder à la phase de groupes.

Elle a été battue sur le score de 2 buts à 0 par la formation sénégalaise de l’ASC Jaraaf, lundi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar. Les Berkanis ont failli réduire l’écart, mais le Togolais Laba Kodjo n’a pas réussi à transformer un pénalty (51è).

La RSB possède tous les atouts pour faire une remontada et décrocher la qualification à condition de ne pas confondre vitesse et précipitation comme elle l’a fait lors du match aller.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *