Coupes africaines : Les clubs marocains rendent une belle copie

Coupes africaines : Les clubs marocains rendent  une belle copie

Le choc 100% marocain ayant opposé à Agadir le HUSA au RCA a tenu ses promesses en est l’illustre preuve. Des buts, de belles actions, du beau travail collectif… bref tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce match un exemple à suivre.

Qu’il s’agisse de la Ligue des Champions ou de la Coupe de la Confédération africiane, les clubs marocains ont tiré leur épingle du jeu.

Pour la première compétition, le Wydad de Casablanca a décroché une importante victoire sur la pelouse des Nigérians de Lobi Stars par 1 but à 0, en match de la 3è journée (groupe A), disputé samedi à Nnamdi Azikiwe Stadium à Enugu. L’unique réalisation du WAC a été l’œuvre de Mohamed Nahiri, qui a transformé un penalty à la 20è minute. Mohamed Onajem a raté la balle du break en échouant sur le même exercice peu après l’heure de jeu.

Dans le même groupe, les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns ont surclassé vendredi à domicile les Ivoiriens de l’Asec Mimosas sur le score de 3 buts à 1.

Mosa Lebusa (10è), Themba Zwane (56è) et Emiliano Tade (90è) ont inscrit les trois buts du Mamelodi, alors qu’Ahmed Diomande (15è) a marqué l’unique but ivoirien depuis le point de penalty. A l’issue de cette journée, le WAC (+3) et Mamelodi Sundowns (+2) se partagent la tête du classement avec 6 points, avec trois unités d’avance sur leurs adversaires. Après deux matchs disputés à l’extérieur, le Wydad accueillera Lobi Stars, lors de la 4è journée (12 février), alors que l’Asec et le Mamelodi Sundowns s’affronteront à Abidjan.

Concernant la Coupe de la CAF, les trois formations marocaines qui ont hérité du même groupe A avec  l’Association sportive Otoho D’oyo, à savoir le Hassania d’Agadir, la Renaissance de Berkane et le Raja de Casablanca, ont toutes sorti un jeu de très grande facture. Le choc 100% marocain ayant opposé à Agadir le HUSA au RCA en est l’illustre preuve. Et on aura tout vu : des buts, de belles actions, du beau travail collectif… bref tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce match un exemple à suivre. Dans un stade bien garni où l’ennui n’a pas trouvé un endroit, les spectateurs se sont bien délectés. Les multiples efforts des Verts ont été couronnés par un  but du renard des surfaces Mohcine Iajour à la 55ème minute du jeu. Les locaux ne mettront que quelques minutes pour rétorquer par l’intermédiaire de Mehdi Oubilla qui place le cuir merveilleusement bien dans les filets sur un coup franc. Le score de parité demeurera inchangé.

Et c’est sur ce même résultat que la RSB et l’Association sportive Otoho D’oyo se sont quittées. Cabwey Mèrêves Kivutuka avait ouvert le score pour les locaux à la 40è minute du jeu, alors que Mohamed Aziz avait attendu un corner à la 89è minute pour arracher le point du nul.

Le score aurait pu être meilleur si Bakr El Hilali n’avait pas raté un penalty à la 44è minute.

Lors de la deuxième journée (13 février), le Raja accueillera l’AS Otoho D’oyo, alors que la RSB affrontera à domicile le HUSA dans un nouveau duel 100% marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *