Crise du KAC : Anas Bouanani rassure sur la légitimité de son bureau

Crise du KAC : Anas Bouanani rassure sur  la légitimité  de son bureau

Le nouveau président du KAC de Kénitra Anas Bouanani a tenu à rassurer sur la légitimité de son bureau et appelé à un soutien massif de l’équipe pour lui permettre de sortir d’une situation difficile conséquente à la crise de direction qui le ronge depuis plus d’une année. M. Bouanani, qui intervenait au cours d’une conférence de presse à Kénitra, trois semaines après avoir pris officiellement les commandes de l’équipe, a indiqué que l’actuelle direction du KAC, élue lors de la dernière assemblée générale extraordinaire, a obtenu le quitus définitif des autorités locales et jouit, selon lui, de la reconnaissance de la Fédération royale marocaine de football et du ministère de la jeunesse et des sports. Cette reconnaissance, a-t-il insisté, met fin à un conflit entre deux bureaux qui n’a que trop duré et qui a créé une situation d’instabilité chez les joueurs et le staff technique. M. Bouanani a, par ailleurs, brossé un tableau sombre des finances de l’équipe. Le KAC, a-t-il expliqué, est handicapé par de nombreuses dettes et des comptes débiteurs et a besoin de fonds pour la gestion des six prochains mois en attendant le déblocage des subventions des assemblées élues, celle particulièrement du conseil municipal de la ville qui a promis, cette année, à titre exceptionnel, de doubler sa subvention à l’équipe pour la porter à 400 millions de centimes. Il s’est félicité de la dernière recette record de 24 millions de centimes engrangée lors du match à domicile contre le Wydad de Casabalanca et qui s’est soldé par un score nul 1 but partout. Il a, en outre, indiqué qu’il veut rompre avec la gestion classique et va commander un audit des foyers de faiblesse de l’équipe pour mettre au point une stratégie d’ici 2020 pour le développement du club et à laquelle devront participer toutes les potentialités de la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *