Cross : Gharib et Kanbouchia en tête

Jaouad Gharib du club Oussoud Rif, chez les hommes, et Souad Kanbouchia de l’Ittihad de Ben Ahmed, chez les dames ont remporté, dimanche, les phases finales du championnat du Maroc du cross-country, organisées par l’Association Sportive de Boujaâd. Ce championnat, qui a été retransmis en direct par la première chaîne de télévision, a réuni les trois premières équipes des seize ligues, en plus des dix premiers athlètes de chaque catégorie lors des championnats régionaux.
Cette manifestation était d’autant plus importante que ses résultats devaient servir de base à la direction technique nationale en vue d’arrêter la liste des athlètes devant représenter le Maroc au prochain mondial de cross-country, qui se déroulera les 29 et 30 mars à Lausanne, en Suisse.
Le suspense était absent de la course masculine du cross long (12 km), dominée outrageusement par Jaouad Gharib. Celui-ci a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur dans le temps de 32min 40sec, loin devant le Tangérois Hicham Chat, qui a couvert la distance en 33min 08sec, et Hassan Lakhili (Sounboula Kasbat Tadla), auteur d’un chrono de 34min 02sec. Dans l’épreuve féminine, qui se courait sur la distance de 8.000 mètres, l’épreuve a été enlevée Souad Kanbouchia, qui a fini en solitaire en 26 mn 02 secondes, à près d’une minute de Nezha Fakir-Zerhouni du Tahaddi de Salé, qui a réalisé un temps de 26 mn 57 secondes. Avec 27 mn et 24 secondes, Habiba Oublal, qui a occupé la troisième place était à plus d’une minute vingt secondes de la gagnante.
Dans l’épreuve du cross court (4.000m), une épreuve qui est apparue pour la première fois lors des championnats du monde de Marrakech en 1998, les courses étaient beaucoup plus disputées, aussi bien chez les garçons que chez les filles. Et c’est au finish que la sociétaire du MAS, Wafae Frikech sera sacrée championne du Maroc avec 12min 24sec, devançant d’une seule seconde Soulaya Laâbani (WAC), qui lui a mené la vie dure. La troisième place est revenue à Meriem Khali des FAR, auteur d’un temps de 12.39.
Chez les garçons, tout le monde s’attendait à voir soit Ahmed Hamzaoui, soit Abdellatif Chemlal, tous deux sociétaires de l’Association de Boujaâd, remporter l’épreuve. Il n’en a rien été, puisque c’est un troisième larron, en l’occurrence Mourad Maâroufi, entraîné par Moulay Brahim Boutayeb, l’ancien champion olympique du 10.000m, qui raflera la mise.
Attentiste, Maâroufi ne s’est manifesté que dans le dernier kilomètre avant de lancer un dernier cent mètres, qui a laissé Chamlal à trois secondes, suivi de Hamzaoui.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *