Cruyff hésite sur la candidature belgo-néerlandaise

Cruyff hésite sur la candidature belgo-néerlandaise

Le Néerlandais Johan Cruyff, qui devait être l’un des ambassadeurs de la candidature de la Belgique et des Pays-Bas à l’organisation du Mondial-2018 réserve encore sa réponse, explique-t-il lundi dans sa chronique au quotidien néerlandais De Telegraaf.
«Je ne deviendrai l’ambassadeur que si je sens que la candidature est largement soutenue. Que tout le monde la supporte. Je n’ai pas encore ce sentiment, donc je veux au mieux donner des conseils mais pas encore en être le représentant officiel», déclare Cruyff, 62 ans, sans donner plus d’explications.
L’ancienne icône du football Oranje devait être avec d’autres vedettes du sport -le Néerlandais Ruud Gullit, la Belge Justine Henin et le Français Christian Karembeu notamment- l’un des ambassadeurs de la candidature belgo-néerlandaise pour la Coupe du monde 2018, voire celle de 2022.
Son hésitation est un coup dur pour les fédérations belges et néerlandaises. Cette dernière a réagi lundi en niant tout «malentendu avec Cruyff» et en le «remerciant pour son implication».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *