Cyclisme : Le décollage ?

Cyclisme : Le décollage ?

Les rapports moral et financier ont été approuvés à l’unanimité après un bref débat. La FRMC a mis en évidence les excellents résultats obtenus par nos équipes représentatives. La première sortie, au tour d’Algérie, nos vaillants coureurs ont réalisé l’exploit en s’octroyant le maillot jaune par Er-regragui, alors que Saadoune a été proclamé meilleur grimpeur et le jeune Kerraz meilleur jeune des moins de 23 ans. Après cette excellente prestation, les responsables algériens ont invité la sélection nationale à prendre part à la seconde édition internationale de Bouira, où les cyclistes marocains ont tout raflé. Après l’Algérie, la sélection nationale emmenée par Lechhab emporte le tour de Tunisie. Mais c’est au Sénégal que nos représentants ont confirmé leur supériorité en se mesurant aux grands cyclistes européens. Par ailleurs, le rapport moral a relevé d’autres acquis dont : L’augmentation du nombre de licenciés, l’organisation de la première édition du championnat féminin et l’organisation de nombreuses manifestations nationales. Cependant à ce niveau, la FRMC fait remarquer que l’intérêt pour les jeunes, demeure insuffisant car ils sont marginalisés au profit des catégories seniors. Il a été aussi question d’une mise au point d’un calendrier cohérent. Reste qu’à ce propos, on peut se permettre de dire que cela ne fut pas toujours le cas. D’autres aspects positifs furent mis en exergue telle la mise en place d’une direction technique des jeunes, la décentralisation des tâches administratives grâce au travail des ligues, l’encadrement des arbitres, la culture du fair-play, la formation des entraîneurs, la révision des règlements et le développement des ressources financières. De son côté, le rapport financier a été clair et détaillé. Il fait état d’un montant de recettes s’élevant à 1376217.37 DH, contre des dépenses de l’ordre de 137078,88. Il s’est avéré que les dettes de la fédération sont assez importantes pour ne pas dire énormes. La FRMC se trouve devant le défi de développer son image et ses recettes tout en honorant des créances héritées de l’ancien bureau fédéral. La nouvelle composition a été pratiquement plébiscitée par les représentants des clubs. C’est ainsi que les élections ont reconduit le tiers de l’ancienne composition en plus de deux nouveaux membres. La liste est la suivante : Hassan Mouahid, Lahcen Boutaib, Mohammed Bahloul, Jaques Channel et Lahcen Balka. Le président de la FRMC a déclaré à l’issue de cette assemblée que « ce bureau dirige la fédération depuis février 2003, il a réalisé à mon avis un bilan positif malgré les dettes héritées qui ont handicapé le programme du bureau fédéral ». Quant aux dettes, certains représentants de clubs disent qu’il ne faut pas s’acquitter des dettes engagées par l’ex-bureau fédéral. Mais la loi est malheureusement claire sur ce point, la fédération demeure quand même responsable en tant que personne morale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *