Cyclisme : Rabobank : Théo de Rooij démissionne

Ce départ intervient après celui de Michael Rasmussen du Tour de France. Le coureur danois a été contraint de se retirer à quatre jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, alors qu’il portait le maillot jaune. Selon un porte-parole de la Rabobank, il a fourni au directeur sportif de son équipe des informations incorrectes sur sa localisation en juin dernier: Rasmussen, qui avait échappé à des contrôles antidopage inopinés les 8 mai et 28 juin, avait affirmé à tort qu’il se trouvait au Mexique lors de sa préparation en juin.
Theo de Rooij a «décidé de démissionner, en consultation avec la Rabobank», précise le communiqué diffusé vendredi.
«Après les déceptions dans le dernier Tour de France, de Rooij veut avoir du temps et de la paix pour réfléchir à son avenir», ajoute l’Equipe. «La Rabobank comprend et respecte cette décision». «Cette séparation est très dure pour moi, très très dure», a déclaré dans un communiqué De Rooij, qui avait intégré la formation quand elle avait été créée dans les années 1990. «Cette équipe est ma vie», mais «je ne voyais pas d’autre choix».
Parallèlement, la Rabobank a chargé vendredi Peter Vogelzang, ancien chef de la police de la ville néerlandaise d’Utrecht, de conduire une enquête indépendante sur les événements concernant l’exclusion de Rasmussen du Tour de France.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *