Cyclisme : Un livre sur Armstrong suscite le débat

L’avocat demande qu’il soit inséré dans chaque exemplaire de l’ouvrage « LA. Confidentiel, les secrets de Lance Armstrong » (Editions La Martinière) un « avertissement de M. Lance Armstrong qui oppose aux accusations de dopage ou de tricheries contenues dans l’ouvrage les plus vives dénégations qu’il a soumises au jugement du tribunal saisi par lui d’une action en diffamation ».
Une demande du « retrait » du livre, ou du moins des « passages diffamatoires » qu’il contiendrait, devrait également être examinée plus tard ainsi qu’une action en dommages et intérêts à l’encontre de l’Express, qui a publié les bonnes feuilles de l’ouvrage cette semaine, avait auparavant indiqué l’avocat. Le quintuple vainqueur du Tour de France attaque également le journal anglais Sunday Times qui a repris les allégations de l’ouvrage. Dans leur livre, les deux journalistes, le Britannique David Walsh et le Français Pierre Ballester, rapportent notamment le témoignage d’une ancieAFPnne masseuse de l’équipe d’Armstrong, Emma O’Reilly, et une conversation téléphonique entre Greg LeMond, le premier Américain à avoir gagné le Tour de France, et son successeur.
Par ailleurs, le ministre français de la Jeunesse et des Sports Jean-François Lamour s’est dit « malheureux pour le cyclisme » mercredi, après la publication de cet ouvrage.
« Je suis avant tout malheureux pour le cyclisme », a déclaré le ministre lors d’un entretien accordé à l’Associated Press. « Je n’ai pas encore pris connaissance du livre en question », a précisé M. Lamour, en faisant référence à un ouvrage paru mardi en France, intitulé « L.A. Confidentiel, les secrets de Lance Armstrong » (Ed. La Martinière), et qui expose le témoignage de l’ancienne masseuse du quintuple vainqueur du Tour de France, qu’elle accuse de dopage. « Ce qui me frappe, autant dans l’affaire Cofidis, où un soigneur était en cause, que dans celle-ci, où la masseuse en question était, d’après ce que je sais, électricienne avant d’entrer dans le monde cycliste, c’est le manque de professionnalisme de tout cela », a estimé le ministre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *