Dakar 2003 : Mitsubishi brille encore

Le pilote japonais Hiroshi Masuoka, associé à l’Allemand andrés Schultz, remporte l’épreuve pour la deuxième année consécutive à bord de son Mitsubishi Pajero Evolution. L’équipage victorieux a bouclé le parcours de 8552 km, dimanche 19 janvier, à Sharm El Sheikh, en 49 heures 8 minutes et 52 secondes. Il était aux anges à l’issue de la dernière étape: «Il y a deux ans, ça s’est mal passé. Cette année, la chance était avec moi. Gagner le Dakar une fois, c’est très important, mais deux fois, c’est fantastique !».
Mitsubishi décroche ainsi sa huitième victoire (la septième du Pajero avec celles remportées en 1983, 1984, 1997, 1998, 2001, 2002), record absolu sur quatre roues. Au classement général, Masuoka devance deux autres pilotes Mitsubishi : Jean-Pierre Fantenay et Stéphane Peterhansel, qui réussit à monter sur le podium malgré le coup du sort dont il a été victime lors de l’avant-dernière étape. Pour Mitsubishi, cette victoire confirme la suprématie acquise sur ce rallye longue distance par le légendaire Pajero, un 4×4 considéré comme parmi les meilleurs au monde.
L’épreuve de la compétition est une véritable philosophie pour Mitsubishi qui se voit récompensé en testant ses véhicules sur les rallyes internationaux les plus durs et les plus disputés, dans l’idée que si systèmes et composantes résistent à l’épreuve, ils donneront entière satisfaction dans une utilisation quotidienne. En tous les cas, 2003 s’annonce d’ores et déjà pour Mitsubishi une année qui débute sur les chapeaux de roues.

Classement général :
1. Hiroshi MASUOKA/Andreas SCHULZ (Mitsubishi Pajero) 49H08’52 »
2. Jean-Pierre Fontenay/Gilles Picard (Mitsubishi Pajero) à 1h52’12 »
3. Stéphane Peterhansel/Jean-Paul COTTRET (Mitsubishi Pajero) à 2h16’28 »
4. Carlos Sousa/Magne (Mitsubishi L200 Starakar) à 2h27’47 »

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *